AOC Gros-plant-du-pays-nantais

Compagnon idéal des huîtres, le gros-plant-du-pays-nantais est un vin blanc sec et léger, parfois élevé sur lie, ce qui accentue sa fraîcheur, sa finesse et son bouquet. Il est issu d'un cépage unique d'origine charentaise, utilisé pour le cognac : la folle blanche, appelée ici gros-plant. L'aire géographique de l'AOC gros-plant-du-pays-nantais se superpose presque à celle des AOC du muscadet. Le vignoble s'étend sur quatre-vingt-douze communes essentiellement situées au sud de la Loire à hauteur de Nantes. En AOVDQS depuis 1954, ce vignoble a accédé à l'AOC en 2011.

COULEUR


blanc

POTENTIEL DE GARDE

À boire jeune.

PRINCIPAUX CÉPAGES

Oeil:

Vêtu d'une robe pâle à légers reflets verts, brillante, le gros-plant-du-pays-nantais peut être perlant, signe d'une mise en bouteilles sur lie au printemps suivant la récolte.



Nez:

Les arômes s'inscrivent dans une dominante végétale et florale (fleurs blanches). Apparaissent également des notes minérales et des touches d'agrumes (citron, pamplemousse).



Bouche:

Vif et nerveux, ce vin étonne par sa légèreté (environ 11 % vol.) et sa fraîcheur.



Mets vins:

Fruits de mer.

LES VINS COUP DE COEUR DU GUIDE HACHETTE

LES RECETTES EN ACCORD AVEC LES VINS POUR L'APPELLATION

LES VINS D’APPELLATION Gros-plant-du-pays-nantais

Explorez tous les vins sélectionnés par le Guide Hachette des Vins dans cette appellation. Vous cherchez un vin en particulier dans l'appellation ? Utilisez le moteur de recherche trouver un vin en haut de page et affinez vos critères pour trouver à coup sûr le bon vin ou utilisez la recherche par mots clés !

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Cabernet franc

Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.