DANIEL SEGUINOT

2002

blanc tranquille 5 à 8 €
Vin très réussi

L'avis du Guide Hachette des Vins

2003 a vu l'arrivée de l'une des filles de Daniel Séguinot sur le domaine. Ce millésime 2002 est donc entièrement l'oeuvre du père. Il attaque avec vivacité et un caractère de fruit évolutif. D'abord mirabelle, il mue et devient du fruit blanc. Ceci dans une élégance délicate et soyeuse qui rapproche ce vin de la typicité chablis. Limpide et jaune-vert, il attend l'aération pour confesser ses arômes de fleur (acacia) puis de fruit, comme on l'a dit plus haut. A déboucher maintenant.

Détail du vin Daniel seguinot

Garde :

-

Production :

2 000 bouteilles

élevage :

En cuve

température :

10 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Petit-chablis

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Cabernet-sauvignon

Cépage noir le plus diffusé dans le monde après le merlot. Il tient ses lettres de noblesse du Bordelais, notamment du Médoc et des Graves, où il trouve son terroir de prédilection : de belles croupes de graves, des terres chaudes et bien drainées particulièrement propices à cette variété tardive. En Bordelais, le cabernet-sauvignon n'est jamais vinifié seul, mais il peut représenter jusqu'à 75 % du total, le solde étant généralement fourni par le merlot, le cabernet franc ou le petit verdot. Il donne des vins très colorés, denses et tanniques, aux arômes de cassis et de cèdre, qui doivent attendre quelques années pour donner leur pleine mesure. L'élevage en barrique leur donne de la complexité. Le cabernet-sauvignon participe aussi aux assemblages de nombreux vins du Sud-Ouest et à quelques appellations provençales (côtes-de-provence et coteaux-d'aix-en-provence par exemple). Il est également admis dans de nombreuses appellations de Touraine, du Saumurois et d'Anjou.