VALLÉE DU RHÔNE - La vallée du Rhône méridionale

LA SOUS-RÉGION

De Montélimar à Avignon, le vignoble de la vallée du Rhône méridionale s'étend sur des plateaux et des collines en pentes douces modelées par les affluents du Rhône, avec à l'arrière-plan des reliefs calcaires comme les Dentelles de Montmirail, le Mont Ventoux ou le Luberon.

Cette région se rattache au Midi méditerranéen, tant par sa culture que par ses paysages ou la générosité de son climat écrasé par le soeil et balayé par le mistral.

On y cultive ici des cépages multiples, vinifiés en assemblage, avec une prédominance du grenache, cépage méridional par excellence, à l'origine de vins rouges amples, charnus et généreux, aux arômes de fruits noirs mûrs, d'épices douces et de garrigue. Les blancs, plus rares, réservent aussi de belles surprises : des vins eux-aussi généreux, gras et expressifs. Issus des mêmes cépages que les vins rouges, les rosés se montrent savoureux et frais.

C'est dans cette partie sudiste que l'on trouve l'essentiel des appellations régionales côtes-du-rhône et côtes-du-rhône-villages, accompagnées de huit AOC communales, dont l'appellation châteauneuf-du-pape, prestigieux vignoble légué par les papes d'Avignon.

D'autres appellations, souvent assez étendues et plus récentes, se rattachent à cette partie méridionale par leur encépagement et par le style de leurs vins, tout en étant parfois plus éloignées du Rhône. Sur la rive gauche du fleuve : grignan-lès-adhémar, ventoux, luberon et pierrevert ; sur la rive droite, côtes-du-vivaraisduché-d'uzès, clairette-de-bellegarde et costières-de-nîmes.

LISTE DES APPELLATIONS POUR LES VINS DE
La vallée du Rhône méridionale

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Chenin blanc

Cépage blanc vigoureux et précoce du Val de Loire, cultivé en Touraine occidentale (appellations vouvray, montlouis-sur-loire, touraine-azay-le-rideau...), dans le Saumurois (saumur blanc et mousseux, coteaux-de-saumur) et en aval du fleuve, en Anjou (anjou blanc, bonnezeaux, quarts-de-chaume, coteaux-du-layon, coteaux-de-l'aubance, anjou-coteaux-de-la-loire, savennières) ; on le trouve aussi dans la vallée du Loir, son affluent de rive droite (jasnières, coteaux-du-loir). Le chenin donne des vins fruités, dont la vivacité contribue au potentiel de garde. Il peut être vinifié en effervescent ou en vin tranquille sec, demi-sec ou moelleux. La pourriture noble se développe aisément sur ses baies et permet d'obtenir de grands vins liquoreux (bonnezeaux, quarts-de-chaume...) caractérisés par une fine acidité qui leur donne de la fraîcheur. À Savennières et à Jasnières, il donne des vins secs réputés. En vin tranquille, il est le plus souvent vinifié seul, parfois assemblé avec le chardonnay ou le sauvignon (anjou blanc). Le chenin se rencontre aussi en Languedoc-Roussillon (à Limoux) et dans de petits vignobles aveyronnais (vins-d'entraygues-et-du-fel). Il a fait souche dans plusieurs pays du monde, notamment en Afrique du Sud. Syn. : pineau de la Loire.