BOURGOGNE - La Côte de Nuits

LA SOUS-RÉGION

cliquer pour voir la carte

Au sud de Dijon, la Côte d'Or est le coeur de la Bourgogne viticole. Tirant son nom de Nuits-Saint-Georges, situé à son extrémité sud, la Côte de Nuits débute à Marsannay et s'allonge jusqu'au Clos des Langres, sur la commune de Corgoloin.

C'est une côte étroite (quelques centaines de mètres seulement), établie comme la Côte de Beaune sur un millefeuille de couches calcaires, découpée de combes soumises aux vents froids et secs, des petites vallées creusées dans le plateau calcaire au-dessus des coteaux.

La Côte de Nuits est indissociable des moines de l'abbaye de Citeaux, située non loin de Nuits-Saint-Georges, qui ont patiemment aménagé le vignoble et qui érigèrent notamment le célèbre Clos de Vougeot au XIIe s.

Elle compte une trentaine d'appellations réparties selon l'échelle des crus, avec des villages aux noms prestigieux (Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny, Vosne-Romanée, Nuits-Saint-Georges…). Une région riche en premiers crus et, surtout, en grands crus, autour des villages de Gevrey-Chambertin, Morey-Saint-Denis, Chambolle-Musigny, Vougeot, Flagey-Echézeaux et Vosne-Romanée : si la Côte de Beaune ne compte "que" sept grands crus, la Côte de Nuits en répertorie... vingt-quatre, au rang desquels la mythique romanée-conti.

La Côte de Nuits est le royaume du pinot noir : elle produit 90 % de vins rouges ; des vins qui peuvent être puissants ou délicats, mais qui ont généralement en commun densité, profondeur, finesse et potentiel de garde.

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Se dit d'un vin dans lequel le moelleux l'emporte sur l'astringence.
Les incontournables