BOUDIER PÈRE ET FILS

2009

rouge tranquille Bon rapport qualité/prix 11 à 15 €
Vin très réussi

L'avis du Guide Hachette des Vins

Les amateurs d’étiquettes à l’ancienne, en forme de parchemin, rechercheront celle-ci, où s’affiche sans complexe un goût de la tradition. Et les œnophiles, même s’ils trouvent ce style graphique suranné, auraient bien tort de bouder ce 2009. Dans le verre, une robe cerise noire aux reflets mauves. D’abord fermé, le nez montre à l’aération une belle richesse, associant des parfums fringants de cassis à des notes de pain d’épice et de vanille légués par un élevage de dix-huit mois en fût. La mise en bouche dévoile un vin puissant et fortement charpenté, encore massif. La finale ferme et vive achève le portrait d’une bouteille de garde. À goûter dans trois ans avec un faisan aux girolles ou un coq au vin. Le 2009 blanc (15 à 20 €; 1 200 b.) du domaine, un des rares vins de cette couleur dans l’appellation, est cité pour ses arômes de fruits jaunes, de fruits secs et de miel, pour son attaque ronde et sa finale vive et boisée. À apprécier dans les trois ans.

Détail du vin Boudier père et fils

Garde :

-

Production :

5 000 bouteilles

élevage :

En fût

température :

15 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Aloxe-corton

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Savagnin

Cépage blanc du Jura, originaire du Tyrol et cultivé aussi en Allemagne et en Suisse. Il donne des vins de bonne conservation dont le célèbre vin jaune du Jura (AOC arbois, côtes-du-jura, l'étoile et château-chalon, la plus réputée). Ce vin de très longue garde au bouquet caractéristique de noix et d'épices résulte d'un élevage sous voile et vieillit plus de six ans avant sa commercialisation. Le savagnin peut aussi être assemblé à tous les autres cépages jurassiens, notamment au chardonnay, pour donner des vins blancs secs, des vins de paille, du macvin-du-jura, voire du crémant-du-jura. Syn. : naturé.