PREMIÈRES BRUMES DE CLOSIOT

2012

blanc tranquille 15 à 20 €
Vin très réussi
Le vigneron
La première mention de cette propriété barsacaise apparaît au XVIIIes. Le domaine a été acheté en 1930 par le grand-père de Françoise Sirot-Soizeau. Cette dernière accède à sa tête en 1988 et l'exploite avec son époux Bernard Sirot, journaliste de la presse vinicole belge. Le cru est caractéristique de Barsac par sa taille humaine (4,5 ha) et par son terroir d'argilo-calcaires fauves sur calcaire.

L'avis du Guide Hachette des Vins

Élaboré depuis le millésime 2003, cette cuvée répond au souci d'élaborer des sauternes moins imposants, plus frais et plus légers, adaptés à une consommation décontractée. Il est issu d'une première trie vendangée en début de récolte afin de limiter la concentration des baies. Il en résulte une robe éclatante et fraîche, jaune citron aux reflets or, et de plaisants parfums de fruit blanc confit, de cédrat et de genêt. Après une attaque délicate et suave, des notes de fruits exotiques se déploient dans un palais sphérique, sans aspérités ni grande longueur, mais dont on apprécie l'harmonie et l'éclat aromatique. Une très belle expression de ces « sauternes modernes » qui font le bonheur des apéritifs.

Détail du vin Premières brumes de closiot

Garde :

-

Production :

4 000 bouteilles

élevage :

En cuve

température :

08 à 09 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Sauternes

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Humagne rouge

Cépage noir tardif originaire du Val d’Aoste et répandu dans le Valais (Suisse) où il est en expansion. Il produit des vins de moyenne garde aux tanins plutôt souples et aux arômes de fruits des bois, de sous-bois et de violette. On les boit jeunes ou après trois à cinq ans.