HENRI ET GILLES REMORIQUET

Au-dessus des Malconsorts 2008 • 1er cru

rouge tranquille 30 à 50 €
Vin très réussi

L'avis du Guide Hachette des Vins

Riche, extrait, ce 1er cru est une "boule de matière" dense et serrée qui s'épanouira dans cinq ans. Certes, derrière sa robe très sombre, il ne se livre guère avec son nez boisé qui ne laisse affleurer que quelques notes de vanille. Puis arrive la bouche, révélatrice de la noblesse de ce terroir, ses tanins fondus et soyeux, et son fruité intense: "de la cerise comme si on croquait dedans", écrit un dégustateur savourant ce vin séveux. Gilles Remoriquet, qui a mis au point en 2008 une machine à trier les raisins selon leur densité en sucres, peut se féliciter d'avoir allié ici maturité du fruit et profondeur du terroir.

Détail du vin Henri et gilles remoriquet

Garde :

-

Production :

2 600 bouteilles

élevage :

En fût

température :

14 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Vosne-romanée

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Vous cherchez d’autres vins Vosne-Romanée ?


1jour1vin, vous propose en vente privée et au meilleur prix un large choix de vins issus des plus beaux vignobles.
15 € offerts sur votre 1ère commande, inscrivez-vous !

1jour1vin.com

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Cabernet franc

Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.