CELLIER DES TEMPLIERS

Prestige 2011

rouge tranquille 30 à 50 €
Vin exceptionnel

coup de cœur

L'avis du Guide Hachette des Vins

Fondée en 1950, cette coopérative dispose pour son approvisionnement des 1 200 ha de ses adhérents. Elle change de nom : le « cellier » devient « Terre » des Templiers, pour insister sur son histoire et sur le rôle de cet ordre religieux dans l'aménagement du vignoble. Ce qui en revanche reste constant, c'est la qualité de ses cuvées. Georges Roque, le président, et son équipe ajoutent un coup de cœur à un palmarès déjà fourni, grâce à ce 2011 élevé un an en fût qui marie mourvèdre et syrah. À la robe pourpre profond ornée de reflets violines répond un nez puissant qui mêle la mûre et le cassis à des notes grillées évoquant le café. Une attaque franche et fruitée introduit une bouche minérale et concentrée aux tanins enrobés. La longue finale renoue avec les fruits mûrs, un boisé délicat et fondu la soulignant. Un vin à déboucher à partir de 2014 – sans hâte, car il tiendra bien cinq ans. Le Ch. des Abelles 2009 rouge (11 à 15 € ; 101 370 b.), assemblage de quatre cépages, grenache en tête, a évolué dans le bon sens ; rond et complexe, il obtient deux étoiles, tout comme le rosé Terres des Oms 2012 (11 à 15 € ; 5 148 b.) qui est issu d'un domaine en bio, et a l'originalité d'être dominé par le carignan. Il est ample et chaleureux.

Détail du vin Cellier des templiers

Garde :

-

Production :

6 474 bouteilles

élevage :

En fût

température :

16 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Collioure

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Ample

Se dit d'un vin harmonieux donnant l'impression d'occuper pleinement et longuement la bouche.