Gambas au curry

NOMBRE DE PERSONNE
4 pers.
DIFFICULTÉ
NOTE
PRÉPARATION
00H15
CUISSON
00:12


CONSEIL DU SOMMELIER

Un excellent plat diététique, riche en arômes. A cuisson courte, le crustacé garde sa fermeté et toutes ses saveurs, et requière un vin blanc sec. Un rosé pourra également convenir pour faire écho à la tomate.

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

Le Bergeracois et Duras
La région des Graves
La vallée du Rhône septentrionale

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • - 16 gambas surgelées crues
  • - 1 boîte de tomates pelées et épépinées (250 g)
  • - 2 échalotes
  • - 1 gousse d'ail
  • - 1 tronçon de gingembre de 2 cm
  • - 1 cuil. à café de cumin en poudre
  • - 1 cuil. à soupe de curry
  • - 2 cuil. à soupe d'huile
  • - Sel
PRÉPARATION :
  • 1

    Faites décongeler les gambas en suivant les indications portées sur le sachet. Décortiquez-les en ne conservant que les queues.

  • 2

    Pelez la gousse d'ail et les échalotes, émincez les échalotes et écrasez l'ail au presse-ail. Pelez et râpez finement le gingembre. Égouttez les tomates pelées.

  • 3

    Faites chauffer l'huile à feu moyen dans une sauteuse. Ajoutez l'ail, les échalotes, le cumin, le curry, le gingembre et du sel, et faites revenir le tout 2 min en remuant. Ajoutez ensuite les gambas que vous ferez revenir 5 min, en les retournant plusieurs fois.

  • 4

    Versez les tomates dans la sauteuse, écrasez-les légèrement à la fourchette pour bien les mélanger aux autres ingrédients. Couvrez ensuite la sauteuse et laissez cuire doucement pendant 5 min. Servez ces gambas accompagnées d'un riz Basmati blanc, par exemple.

AUTRES ACCORDS ET RECETTES RECOMMANDÉS

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Phylloxéra

Puceron qui, entre 1860 et 1880, ravagea le vignoble français en provoquant la mort des racines par sa piqûre.