DOMAINE DE CHEVALIER

2010 • Cru clas.

rouge tranquille 50 à 75 €
Vin exceptionnel

coup de cœur

L'avis du Guide Hachette des Vins

« Une clairière au milieu de la forêt » : ainsi Olivier Bernard définit-il son domaine, acquis par sa famille – des négociants – voilà juste trente ans (1983). Le maître des lieux a agrandi la clairière (45 ha) et réalisé après son arrivée d'importants investissements. Élu coup de cœur (le neuvième), ce 2010 renouvelle l'exploit du dernier millésime. Dans son assemblage, beaucoup de cabernet-sauvignon (65 %) associé au merlot et au petit verdot ; après un élevage de dix-huit mois en barriques (neuves à 50 %), le vin offre un bouquet intense et d'une rare complexité, entre fruits rouges mûrs, réglisse et épices. Ample, gras et rond, le palais est étayé par des tanins expressifs et harmonieux, reflets d'une très bonne maturité. Un flacon de grande classe, déjà séducteur en diable. Pourtant mieux vaut se garder de céder à ses charmes présents et l'attendre cinq ou six ans, plus sûrement dix à quinze. Second vin, L'Esprit de Chevalier 2010 rouge (15 à 20 € ; 80 000 b.), déjà très harmonieux, a obtenu une étoile, de même que le Ch. Lespault-Martillac 2010 rouge (20 à 30 €), plus modeste mais racé et promis à la garde (cinq ans).

Détail du vin Domaine de chevalier

Garde :

-

Production :

90 000 bouteilles

élevage :

En fût

température :

17 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Pessac-léognan

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Ugni blanc

Cépage blanc d'origine italienne, et principale variété blanche cultivée en France. Ses grandes grappes donnent des vins fins, légers et vifs, adaptés à la distillation : c'est aujourd'hui le cépage principal pour l'élaboration des cognac et armagnac. L'ugni blanc, un peu plus riche en alcool lorsqu'il est cultivé dans les régions méditerranéennes, entre dans l'assemblage des appellations de Provence et de l'AOC vin-de-corse, souvent associé à d'autres cépages qui apportent des arômes et de la structure, comme la clairette, le grenache blanc ou le sauvignon. L'ugni blanc entre aussi, à titre accessoire, dans la production de certains vins blancs en Gironde (AOC bordeaux, entre-deux-mers...).