CHÂTEAU TROPLONG-MONDOT

2014 • 1er gd cru clas. B

rouge tranquille + de 100 € A garder
Vin très réussi
Le vigneron
En 1745, l'abbé de Sèze fait construire l'actuel château en haut de la côte de Pavie, dans le vignoble de Mondot. En 1850, Raymond Troplong, juriste et pair de France, y ajoute son nom. Au début du XXes., Alexandre Valette, négociant en vin, prend la suite, relayé par son fils Bernard puis son petit-fils Claude. Ce dernier confie les rênes du domaine à sa fille Christine Valette (disparue en 2014) et à son mari Xavier Pariente en 1981. En 2006, le domaine accède au rang de 1ergrand cru classé B. Conseillés depuis longtemps par Claude et Lydia Bourguignon, éminents spécialistes de la valorisation durable des sols, les propriétaires ont restructuré le vignoble (33 ha d'un seul tenant), dont un tiers est en conversion bio.

L'avis du Guide Hachette des Vins

Le domaine tient bien son rang avec un 2014 qui affiche l'élégante austérité d'un grand cru classé de coteau, compensée par la générosité d'un merlot bien mûr. La robe est attirante, d'un beau bordeaux aux reflets vifs. La barrique est encore très marquée à l'olfaction, sur des tonalités toastées et torréfiées, mais les fruits sont là aussi, prometteurs. Le palais s'impose par sa présence ample, dense, suave, puissante, accompagné par des tanins fermes et fins et par un solide boisé.

Détail du vin Château troplong-mondot

Garde :

2022 - 2030

Production :

67 000 bouteilles

élevage :

En fût

température :

16 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Saint-émilion grand cru

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Lledoner pelut

Cépage noir originaire d'Espagne, qui tire son nom de l'aspect de ses feuilles. Il peut figurer dans l'encépagement de plusieurs appellations du Languedoc-Roussillon. Il donne un vin peu coloré, assez proche du grenache, légèrement moins riche en alcool. Syn. : grenache poilu.