GÉRARD NEUMEYER

Bruderthal Riesling 2008 • Gd cru

blanc tranquille 11 à 15 €
Vin très réussi

L'avis du Guide Hachette des Vins

Vigneron réputé installé en 1987 sur la propriété familiale (16 ha), Gérard Neumeyer vient d'engager la conversion au bio de son domaine. Il est établi à 200 m du couvent des Chartreux, religieux qui possédaient une grande partie du vignoble avant la Révolution. Avant eux, les Cisterciens avaient découvert les potentialités de ce terroir, appelé depuis Bruderthal (vallon des Moines). Né sur des sols de calcaire coquillier, ce riesling jaune pâle aux reflets or mêle au nez les agrumes confits et les épices, avec une note de torréfaction. Dans le même registre aromatique, le palais attaque avec suavité avant de montrer une belle acidité. Très structuré, gras et ample, il offre une finale longue et élégante. Mieux vaut attendre cette bouteille deux ou trois ans. (Sucres résiduels: 11,6 g/l.)

Détail du vin Gérard neumeyer

Garde :

-

Production :

2 600 bouteilles

élevage :

En fût

température :

08 à 12 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Alsace grand cru

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Chenin blanc

Cépage blanc vigoureux et précoce du Val de Loire, cultivé en Touraine occidentale (appellations vouvray, montlouis-sur-loire, touraine-azay-le-rideau...), dans le Saumurois (saumur blanc et mousseux, coteaux-de-saumur) et en aval du fleuve, en Anjou (anjou blanc, bonnezeaux, quarts-de-chaume, coteaux-du-layon, coteaux-de-l'aubance, anjou-coteaux-de-la-loire, savennières) ; on le trouve aussi dans la vallée du Loir, son affluent de rive droite (jasnières, coteaux-du-loir). Le chenin donne des vins fruités, dont la vivacité contribue au potentiel de garde. Il peut être vinifié en effervescent ou en vin tranquille sec, demi-sec ou moelleux. La pourriture noble se développe aisément sur ses baies et permet d'obtenir de grands vins liquoreux (bonnezeaux, quarts-de-chaume...) caractérisés par une fine acidité qui leur donne de la fraîcheur. À Savennières et à Jasnières, il donne des vins secs réputés. En vin tranquille, il est le plus souvent vinifié seul, parfois assemblé avec le chardonnay ou le sauvignon (anjou blanc). Le chenin se rencontre aussi en Languedoc-Roussillon (à Limoux) et dans de petits vignobles aveyronnais (vins-d'entraygues-et-du-fel). Il a fait souche dans plusieurs pays du monde, notamment en Afrique du Sud. Syn. : pineau de la Loire.