DOMAINE MICHEL MAGNIEN

2016 • Gd cru

rouge tranquille + de 100 € A garder
Vin très réussi
Le vigneron
Michel Magnien incarne la quatrième génération à la tête d'un vignoble familial qu'il a considérablement agrandi entre les années 1960 et 1990 (18 ha aujourd'hui, conduits en bio et biodynamie). Jusqu'en 1993, il porte sa récolte à la coopérative de Morey. L'arrivée de son fils Frédéric, en charge des vinifications depuis lors, change la donne : les vins sont désormais mis en bouteilles à la propriété et, depuis le millésime 2015, l'élevage se fait pour partie dans des jarres en terre cuite. Des vins d'une grande régularité, qui font du domaine l'une des valeurs sûres de la Côte de Nuits.

L'avis du Guide Hachette des Vins

La grande originalité du domaine est d'élever une bonne partie de ses vins en jarres de terre de cuite. C'est le cas aussi des grands crus (73 % de la cuvée exactement). Une approche qui réussit bien à ce clos-saint-denis d'une belle expression aromatique autour du cassis, de la myrtille et de notes florales. En bouche, l'équilibre entre tanins fins et rondeur soyeuse est parfaitement atteint.

Détail du vin Domaine michel magnien

Garde :

2023 - 2028

Production :

700 bouteilles

élevage :

En cuve et en fût

température :

16 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Clos-saint-denis

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Chenin blanc

Cépage blanc vigoureux et précoce du Val de Loire, cultivé en Touraine occidentale (appellations vouvray, montlouis-sur-loire, touraine-azay-le-rideau...), dans le Saumurois (saumur blanc et mousseux, coteaux-de-saumur) et en aval du fleuve, en Anjou (anjou blanc, bonnezeaux, quarts-de-chaume, coteaux-du-layon, coteaux-de-l'aubance, anjou-coteaux-de-la-loire, savennières) ; on le trouve aussi dans la vallée du Loir, son affluent de rive droite (jasnières, coteaux-du-loir). Le chenin donne des vins fruités, dont la vivacité contribue au potentiel de garde. Il peut être vinifié en effervescent ou en vin tranquille sec, demi-sec ou moelleux. La pourriture noble se développe aisément sur ses baies et permet d'obtenir de grands vins liquoreux (bonnezeaux, quarts-de-chaume...) caractérisés par une fine acidité qui leur donne de la fraîcheur. À Savennières et à Jasnières, il donne des vins secs réputés. En vin tranquille, il est le plus souvent vinifié seul, parfois assemblé avec le chardonnay ou le sauvignon (anjou blanc). Le chenin se rencontre aussi en Languedoc-Roussillon (à Limoux) et dans de petits vignobles aveyronnais (vins-d'entraygues-et-du-fel). Il a fait souche dans plusieurs pays du monde, notamment en Afrique du Sud. Syn. : pineau de la Loire.