CLOS JULIEN

Extravagance 2008

rouge tranquille 8 à 11 €
Vin remarquable

coup de cœur

L'avis du Guide Hachette des Vins

Viviane Sroka conduit depuis maintenant dix ans ce petit vignoble situé à l'extrémité ouest du département de la Dordogne, aux confins du Bordelais. Si sa cuvée Extravagance a été par deux fois sélectionnée dans le Guide, elle n'avait jamais atteint de tels sommets. Moitié merlot, moitié cabernet-sauvignon, elle explose en 2008 dans une robe particulièrement profonde, violacée, d'où ressortent des senteurs de fruits rouges cuits nuancés de vanille, de pain grillé et de menthol. En bouche, l'attaque souple laisse découvrir une bouche riche, ronde et opulente portée par des tanins de garde. On devine que les fruits ne tarderont pas à prendre le dessus sur les notes boisées. Un grand vin à oublier en cave pendant deux ou trois ans.

Détail du vin Clos julien

Garde :

-

Production :

600 bouteilles

élevage :

En fût

température :

12 à 14 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Bergerac

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Vous cherchez d’autres vins Bergerac ?


1jour1vin, vous propose en vente privée et au meilleur prix un large choix de vins issus des plus beaux vignobles.
15 € offerts sur votre 1ère commande, inscrivez-vous !

1jour1vin.com

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Négrette

Cépage noir du Sud-Ouest cultivé au nord de Toulouse, donnant des vins colorés et aromatiques, dont le fruité s'accompagne de notes caractéristiques de violette et de réglisse. C'est le cépage principal de l'AOC fronton. Il y est vinifié seul ou assemblé à une ou plusieurs des variétés suivantes : syrah, côt, cabernets, fer servadou (et accessoirement gamay et cinsault). Il entre aussi dans l'encépagement du lavilledieu, produit dans le même secteur, ainsi que dans celui des fiefs vendéens.