CHÂTEAU PAPE CLÉMENT

2004 • Cru clas.

rouge tranquille 75 à 100 €
Vin remarquable

L'avis du Guide Hachette des Vins

Ce château néogothique à l'architecture éclectique est l'héritier d'une longue histoire dont les racines plongent jusqu'au Moyen Âge. Il est aujourd'hui l'un des fleurons de Bernard Magrez. Suivant une robe d'une superbe intensité, le bouquet charmeur du 2004 marie harmonieusement le fruit et les notes d'élevage, même si le boisé est encore très marqué. Tout aussi plaisant, le palais révèle une bonne présence tannique qui appelle la garde. Bien constituée et très expressive, la cuvée spéciale La Sérénité rouge 2004 (46 à 76 €) obtient une étoile. Moins puissant, le second vin, Clémentin du Château du Pape Clément rouge 2004 (23 à 30 €), cité, permettra d'attendre les deux premiers.

Détail du vin Château pape clément

Garde :

-

Production :

90 000 bouteilles

élevage :

En fût

température :

17 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Pessac-léognan

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Cabernet franc

Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.