Purée à la moutarde à l'ancienne

NOMBRE DE PERSONNE
4 pers.
DIFFICULTÉ
NOTE
PRÉPARATION
00H15
CUISSON
00:20


CONSEIL DU SOMMELIER

Une texture délicate ou farineuse selon la préparation ou la qualité de la pomme de terre. L'absence de mastication peut gommer les particularités du vin. Evitez le vin blanc dont l'acidité neutralise très souvent la qualité de la purée. Conclusion : accordez le vin au met principal et non à cette garniture. Souvent accompagnée de viande, on pourra dès lors conseiller un vin rouge plutôt fruité et frais, qui répondra à l'acidité de la moutarde tout en accompagnant la viande.

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

Beaujolais et Lyonnais
Les vignobles du Centre
Les appellations régionales de Bourgogne

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • - 1 kg de pommes de terre à purée
  • - 20 cl de lait
  • - 120 g de beurre
  • - 3 cuil. à soupe de moutarde à l'ancienne
  • - Sel, poivre
PRÉPARATION :
  • 1

    Pelez les pommes de terre, lavez-les, coupez-les en cubes et plongez-les dans une casserole d'eau froide salée. Mettez sur le feu et laissez cuire 15 min à partir de l'ébullition. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau. Égouttez.

  • 2

    Versez les pommes de terre égouttées dans une casserole. Écrasez-les bien avec un presse-purée. Remettez la casserole sur feu doux puis incorporez le lait, le beurre coupé en petits morceaux et la moutarde à l'ancienne. Salez et poivrez. Mélangez bien avec une cuillère en bois. Cette purée se marie à merveille avec une viande blanche ou avec du lapin.

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Mourvèdre

Cépage noir méridional très cultivé en Espagne (où il est appelé morastell ou monastrell), il entre dans la composition de plusieurs vins de Provence, en particulier le bandol rouge (au moins 50 % de l'assemblage), aux côtés notamment du grenache et du cinsault. On le trouve aussi dans la vallée du Rhône, où il fait partie des 13 cépages autorisés du châteauneuf-du-pape. Il a été implanté plus récemment en Languedoc-Roussillon. Il est à l'origine de vins colorés, tanniques, chaleureux, complexes (cerise noire, fruits mûrs, poivre, cuir...) et de longue garde.