DOMAINE MICHEL NOËLLAT

Les Suchots 2015 • 1er cru

rouge tranquille 50 à 75 € A boire ou garder
Vin remarquable

coup de cœur

Le vigneron
Alain (au commercial) et Jean-Marc Noëllat (à la vigne et au chai) ont pris en 1990 la relève de leur père Michel sur ce vaste domaine de 27 ha. Ils ont été rejoints en 2012 et en 2015 par la sixième génération - Sébastien, fils du second, et Sophie, fille du premier. Une valeur sûre de la Côte de Nuits, notamment pour ses vosne-romanée.

L'avis du Guide Hachette des Vins

Du fond, de l'équilibre et un solide potentiel de garde : ce vosne-romanée fait un excellent ambassadeur du millésime 2015 en Côte de Nuits, et en Bourgogne plus largement. Les vignes de soixante-dix ans de ceclimatjouxtant les grands crus de Vosne-Romanée se sont parfaitement adaptées au caractère solaire du millésime. À un nez finement épicé et fruité répond une bouche longue, complète, aux tanins suaves et veloutés, qui offre beaucoup de richesse, de volume et de densité.

Détail du vin Domaine michel noëllat

Garde :

2021 - 2027

Production :

0 bouteilles

élevage :

En fût

température :

14 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Vosne-romanée

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Vous cherchez d’autres vins Vosne-Romanée ?


1jour1vin, vous propose en vente privée et au meilleur prix un large choix de vins issus des plus beaux vignobles.
15 € offerts sur votre 1ère commande, inscrivez-vous !

1jour1vin.com

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Muscardin

Cépage noir de la vallée du Rhône méridionale, donnant des vins d'une belle fraîcheur, au bouquet floral. Rare, il fait partie des 13 cépages de châteauneuf-du-pape et peut entrer dans l'encépagement des appellations voisines (gigondas, vacqueyras…) et des côtes-du-rhône.