Profiteroles au chocolat

NOMBRE DE PERSONNE
8 pers.
DIFFICULTÉ
NOTE
PRÉPARATION
00H30
CUISSON
00:20

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

Roussillon
Roussillon
Roussillon
Roussillon

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • - Pour la pâte à choux25 cl d’eau20 g de sucre en poudre100 g de beurre150 g de farine4 œufs1 l de glace à la vanille Pour le coulis au chocolat200 g de chocolat noir à 55 % de cacao minimum10 cl de lait15 cl de crème liquide20 g de beurre Recette extraite du livre Grands classiques sucrés: Desserts testés à la maison de Eva Harlé  
PRÉPARATION :
  • 1

    Préparez la pâte à choux : préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Dans une casserole, mettez l’eau, le sucre et le beurre. À ébullition, ôtez la casserole du feu. Ajoutez la farine d’un seul coup et travaillez bien la pâte, pour la « mettre en boule » (il ne faut plus que la pâte colle aux parois de la casserole).

  • 2

    Hors du feu toujours, ajoutez les œufs battus en omelette un à un. Incorporez bien chaque œuf à la pâte avant d’ajouter le suivant. Façonnez des petits tas de pâte à l’aide de petites cuillères.

  • 3

    Enfournez les choux pendant 20-25 min jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Laissez-les refroidir sur une grille.

  • 4

    Coupez les choux en deux et garnissez-les de glace à la vanille. Disposez les choux au fur et à mesure sur une assiette et mettez-les au congélateur pendant au moins 2 h.

  • 5

    Préparez le coulis au chocolat : concassez le chocolat en grosses pépites à l’aide d’un couteau. Faites bouillir le lait et la crème liquide. Versez ce mélange sur le chocolat et remuez jusqu’à obtenir une crème bien lisse. Ajoutez le beurre lorsque le chocolat est fondu. Au moment de servir, nappez les choux avec ce coulis.

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Chenin blanc

Cépage blanc vigoureux et précoce du Val de Loire, cultivé en Touraine occidentale (appellations vouvray, montlouis-sur-loire, touraine-azay-le-rideau...), dans le Saumurois (saumur blanc et mousseux, coteaux-de-saumur) et en aval du fleuve, en Anjou (anjou blanc, bonnezeaux, quarts-de-chaume, coteaux-du-layon, coteaux-de-l'aubance, anjou-coteaux-de-la-loire, savennières) ; on le trouve aussi dans la vallée du Loir, son affluent de rive droite (jasnières, coteaux-du-loir). Le chenin donne des vins fruités, dont la vivacité contribue au potentiel de garde. Il peut être vinifié en effervescent ou en vin tranquille sec, demi-sec ou moelleux. La pourriture noble se développe aisément sur ses baies et permet d'obtenir de grands vins liquoreux (bonnezeaux, quarts-de-chaume...) caractérisés par une fine acidité qui leur donne de la fraîcheur. À Savennières et à Jasnières, il donne des vins secs réputés. En vin tranquille, il est le plus souvent vinifié seul, parfois assemblé avec le chardonnay ou le sauvignon (anjou blanc). Le chenin se rencontre aussi en Languedoc-Roussillon (à Limoux) et dans de petits vignobles aveyronnais (vins-d'entraygues-et-du-fel). Il a fait souche dans plusieurs pays du monde, notamment en Afrique du Sud. Syn. : pineau de la Loire.