RUINART

2009

blanc effervescent 50 à 75 €
Vin très réussi
Le vigneron

La doyenne des maisons de champagne. On pourrait la classer monument historique, comme le sont ses caves creusées dans la craie pendant la période gallo-romaine. Le fondateur de l'affaire, Nicolas Ruinart, ajouta le négoce en vin en 1729 à son activité de marchand drapier - une autre industrie florissante dans la région à l'époque. La société est restée familiale jusqu'à son absorption par Moët et Chandon en 1963. Son champagne de prestige tire son nom du moine dom Ruinart, contemporain de dom Pérignon. Au coeur des cuvées Ruinart, le chardonnay.



L'avis du Guide Hachette des Vins

Pinot noir et chardonnay sont pratiquement à parité dans cette cuvée d'un or clair brillant traversée de fines bulles. Sur sa réserve, elle livre de discrètes notes citronnées, vanillées, beurrées et minérales. La bouche confirme la dimension citronnée et s'étire avec beaucoup de fraîcheur. Les plus patients attendront cette bouteille pour en obtenir la quintessence.

Détail du vin Ruinart

Garde :

-

Production :

0 bouteilles

élevage :

En cuve

température :

08 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Champagne

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Vous cherchez d’autres vins Champagne ?


1jour1vin, vous propose en vente privée et au meilleur prix un large choix de vins issus des plus beaux vignobles.
15 € offerts sur votre 1ère commande, inscrivez-vous !

1jour1vin.com

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Sylvaner

Cépage blanc répandu en Allemagne et en Alsace, principalement dans le Bas-Rhin. Il donne des vins frais et légers aux arômes d'agrumes et de fleurs blanches, parfois accompagnés de notes minérales. Cultivé en coteau, il engendre des vins plus consistants, notamment sur le Zotzenberg, seul grand cru alsacien où le sylvaner est autorisé.