CHÂTEAU CHEVAL BLANC

2014 • 1er gd cru clas. A

rouge tranquille + de 100 € A garder
Vin remarquable

coup de cœur

Le vigneron
À l'origine simple métairie de Figeac, Cheval Blanc devient une propriété indépendante en 1832 quand le président du tribunal de Libourne, Jean-Jacques Ducasse, l'achète et fait construire le château actuel. Ses descendants entreprennent des travaux importants, notamment de drainage, et dès la fin du Second Empire, le cru atteint ses dimensions actuelles (39 ha) et se situe parmi les plus renommés de Saint-Émilion. Son terroir, de type pomerolais avec des graves et des sables anciens sur argiles, explique l'originalité de son encépagement à dominante de cabernet franc, complété par le merlot. Les descendants du président Ducasse restent à la tête du cru jusqu'à son rachat en 1998 par Bernard Arnault (LVMH) et Albert Frère. Ces derniers placent Pierre Lurton à la direction générale et dotent le château en 2011 d'un nouveau chai, dessiné par Christian de Portzamparc.

L'avis du Guide Hachette des Vins

En 2014, l'été très arrosé a favorisé le grossissement des baies, notamment celles du merlot. La fin du mois d'août inaugure une arrière-saison optimale : septembre et octobre figurent au nombre des plus chauds enregistrés depuis vingt ans. De quoi permettre aux équipes d'attendre la parfaite maturité des différentes parcelles en étalant les vendanges sur 23 jours. Les rendements du cabernet franc, souvent majoritaire, ont été inférieurs à ceux du merlot, si bien que cette année, ce cépage représente seulement 45 % de l'assemblage - une proportion suffisante pour léguer sa finesse et sa fraîcheur. Quant au merlot, il a parfois été concentré par saignée. Après un élevage de quinze mois en fût de chêne neuf, le vin a convaincu par son élégance, sa complexité et son potentiel. La robe est dense et l'olfaction nette. D'abord fruité et épicé, subtilement grillé, le nez déploie des notes de raisin frais, de cassis, de mûre et de myrtille ; dévoilant à l'aération toute sa complexité, il libère des notes de cuir, des touches florales (iris, rose) et mentholées. Après une attaque tout en finesse, le vin monte en puissance sans à-coup, déroulant une trame de tanins frais et goûteux, denses et tapissants, qui soulignent une finale d'une rare longueur. Les arômes fumés, les notes de fruits noirs, de fleurs et un côté minéral ajoutent à l'élégance de ce vin qui laisse le souvenir d'une puissance maîtrisée et d'une précision « presque bourguignonne ».

Détail du vin Château cheval blanc

Garde :

2027 - 2040

Production :

0 bouteilles

élevage :

En fût

température :

16 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Saint-émilion grand cru

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Fer servadou

Cépage noir du Sud-Ouest donnant un vin aux tanins épicés et aux arômes de cassis et de framboise. Sous le nom de mansois, c'est le cépage principal du marcillac ; c'est aussi une des variétés importantes du Gaillacois, où il est appelé braucol. Il intervient également dans les assemblages d'autres appellations du Sud-Ouest (fronton, lavilledieu, estaing, madiran). Syn. : braucol, pinenc, mansois.