VALMY DUBOURDIEU LANGE

2014

rouge tranquille Bon rapport qualité/prix 11 à 15 € A boire
Vin remarquable

coup de cœur

Le vigneron
Ancien maître de chai d'un cru classé de Saint-Émilion, Patrick Érésué exploite depuis 1996 en castillon-côtes-de-bordeaux le Château de Chainchon (22 ha), dans sa famille depuis 1846. En hommage à son arrière-grand-père, il a créé la cuvée Valmy Dubourdieu Lange, fleuron du domaine et l'une des valeurs sûres de l'appellation, et engagé la conversion bio du domaine (certification en 2013).

L'avis du Guide Hachette des Vins

Cette étiquette n'en est pas à son premier coup de coeur : les millésimes 1996, 1998 et 2012 ont vu leur étiquette reproduite dans ces pages. Comme ses aînées, la version 2014 met à l'honneur les plus vieilles vignes du Ch. de Chainchon, plantées il y a une quarantaine d'années sur un coteau à très forte pente, totalement enherbé et cultivé à petits rendements. Dans le verre, des parfums intenses, d'une incroyable fraîcheur, autour du cassis, de la framboise, de la griotte, accompagnés d'épices douces, de réglisse et de pain grillé. En bouche ? Du fruit, du fruit, encore du fruit ! Un fruité croquant et explosif qui accompagne un palais à la fois puissant et fin, ample et long. Une bouteille déjà charmeuse en diable, mais au potentiel énorme.

Détail du vin Valmy dubourdieu lange

Garde :

2018 - 2030

Production :

13 000 bouteilles

élevage :

En fût

température :

16 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Castillon-côtes-de-bordeaux

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Clairette

Cépage blanc méridional donnant un vin floral, souple et rond, à la finale amère et fraîche. Il est vinifié seul dans les appellations clairette-de-bellegarde (Gard), clairette-du-languedoc (Hérault) et clairette-de-die méthode traditionnelle (Drôme), et constitue le cépage principal du crémant-de-die. Il n'intervient qu'à titre accessoire dans la clairette-de-die méthode ancestrale, dominée par le muscat à petits grains. Il se mêle à d'autres cépages dans de nombreux vins blancs d'appellation (châteauneuf-du-pape, côtes-du-rhône, bandol, cassis, palette...).