CHÂTEAU SOCIANDO-MALLET

2012

rouge tranquille A boire
Vin remarquable

coup de cœur

Le vigneron
Au XVIIe s., une terre noble appartenant à une famille basque, les Sossiando. Confisquée à la Révolution, elle a connu plusieurs propriétaires. À la fin du siècle dernier, Jean Gautreau a mis en lumière son potentiel. Courtier chez Miailhe, il crée sa société à la fin des années 1950 pour vendre des vins dans le Benelux. Un client le charge de trouver une propriété avec un beau terroir. Il découvre Sociando-Mallet : dominant l'estuaire, une superbe croupe de graves sur sous-sol argileux. Le client ne donnant pas suite, il l'achète pour lui en 1969, le restructure, l'agrandit (à l'origine 5 ha, aujourd'hui 85 ha), bâtit un chai. Non classé, c'est un des crus qui compte dans l'appellation.

L'avis du Guide Hachette des Vins

2010, 2011, 2012, une belle série de coups de coeur pour le domaine, qui propose à nouveau un superbe vin, parfaitement typé par sa finesse toute médocaine. Le bouquet marie harmonieusement le fumé, le café et les fruits frais (cassis). Au palais, on retrouve la même complexité et une belle progression des saveurs, fruitées et épicées. La structure tannique se révèle à la fois douce et soyeuse, fine et serrée, et la finale longue et élégante. Du fruit, de la matière, de la charpente, du terroir, tout y est.

Détail du vin Château sociando-mallet

Garde :

2018 - 2025

Production :

375 000 bouteilles

élevage :

En fût

température :

17 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Haut-médoc

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Venaison

S'applique au bouquet d'un vin rappelant l'odeur de grand gibier.