CHÂTEAU LATOUR

2014 • 1er cru clas.

rouge tranquille + de 100 € A garder
Vin exceptionnel

coup de cœur

Le vigneron
Maison forte, dite de Saint-Maubert, commandant une importante seigneurie au Moyen Âge et protégeant l'accès à Bordeaux, le site de Latour fit l'objet d'une bataille pendant la guerre de Cent Ans. Toutefois, l'événement marquant de son histoire fut l'unification du domaine par Arnauld de Mullet à la fin du XVIes. Elle a permis au cru de posséder très tôt un vignoble homogène (65 ha aujourd'hui), établi sur une belle croupe de grosses graves claires, dont le coeur - le terroir dit de l'Enclos (47 ha) - donne naissance au grand vin. Autre atout, la stabilité : la propriété est restée entre les mains des descendants des Ségur, illustre famille du vignoble médocain, jusqu'en 1962. Après un passage « sous pavillon britannique » (groupe Pearson), le cru a été acquis en 1993 par l'industriel François Pinault, qui a beaucoup investi à la vigne (arrachages et replantations) et à la cave (nouveau chai souterrain, rénovation du cuvier).

L'avis du Guide Hachette des Vins

Après un 2013 plutôt hors norme, retour du Latour majuscule, forteresse à l'épreuve du temps. Le cabernet-sauvignon, au coeur de l'assemblage du grand vin (près de 90 %), a profité pleinement d'un mois de septembre exceptionnellement chaud et sec qui a permis une récolte tardive de baies bien mûres, entre le 6 et le 15 octobre. La profondeur de sa robe moirée de noir annonce la concentration de ce 2014, tout comme le bouquet. D'abord austère, barricadé à double tour, celui-ci s'ouvre sur les notes empyreumatiques, toastées du chêne neuf ; puis l'aération laisse poindre des senteurs de menthol, et enfin des parfums de fruits noirs typés du cabernet-sauvignon, des arômes de fruits rouges, dans des tons vineux de fraise écrasée, de fruits à l'alcool. Dès l'attaque, d'une rare ampleur, le vin montre sa solidité, soutenu par des tanins serrés aux saveurs cacaotées, tendu par une grande fraîcheur qui lui confère pureté, droiture et potentiel. Cette ligne acide souligne sa finale vigoureuse, d'une rare longueur, aux accents épicés. « L'expression même de la solidité », conclut un dégustateur. « De la puissance et de la subtilité », précise un autre juré. Un pauillac sans concession, qui révélera sa complexité fastueuse après un long séjour à l'ombre.

Détail du vin Château latour

Garde :

2027 - 2045

Production :

0 bouteilles

élevage :

En fût

température :

17 à 18 °C

Producteur :

la Fiche du producteur

Appellation :

Pauillac

la Fiche appellation

Les vins du même vigneron

Quel plat avec ce vin ?

 COMMENTAIRE

Format de la date invalide JJ/MM/AAAA.

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Chardonnay

Le chardonnay est un des premiers cépages blancs de qualité au monde. C'est la variété presque exclusive des vins blancs de Bourgogne dont les plus illustres (chablis, corton-charlemagne, meursault, montrachet, pouilly-fuissé) l'ont rendu mondialement célèbre. Il donne des vins élégants, souvent arrondis par une fermentation malolactique, aux arômes complexes de fleurs et de fruits blancs, d'agrumes, de fruits secs et de pain grillé, qui prennent mille nuances selon les terroirs et l'élevage (souvent boisé). Vifs et minéraux dans les régions septentrionales, ils se font beurrés et miellés dans les secteurs plus chauds. Le chardonnay compose aussi près de 30 % de l'encépagement de la Champagne où il est assemblé au pinot noir ou vinifié seul (blanc de blancs). Il peut aussi entrer dans la composition d'autres vins effervescents (certains crémants notamment). Dans le Jura, le chardonnay est vinifié seul ou assemblé au savagnin ; dans le Sud, il se plaît sur les terres fraîches de Limoux. On le trouve encore dans le Bugey, en Centre-Loire (orléans, cheverny, saint-pourçain, côtes-d'auvergne), vinifié seul ou en assemblage. On en tire plus rarement des vins liquoreux à partir de raisins surmûris, dont les plus connus sont produits en Autriche.