Marie-Anne et Frédéric Lambert, élus vignerons de l'année du Guide Hachette 2018, Domaine Marie-Anne et Frédéric Lambert (Jura)

Publié le 13-09-2017
Terre de mille et une diversités, le Jura, sous l’impulsion de vignerons passionnés, ne cesse de révéler les opulentes ressources de ses terroirs et cépages. Rencontre avec Frédéric Lambert, porte parole d’une famille tout attachée à sa vocation vigneronne.

Il ne cherchera pas à dissimuler sa satisfaction, avouant « sans honte, avoir eu les larmes aux yeux » à la nouvelle d’un double coup de cœur « pour ce goûteux macvin et pour cet exigeant trousseau, cépage tardif qui n’apprécie que les sols graveleux ». Avant de renchérir : « il n’est pas de plus belle reconnaissance que celle du travail au quotidien ; on se dit alors qu’on est en bonne voie, c’est un encouragement à amplifier nos efforts. »

Des efforts, la famille Lambert n’en est pas chiche, depuis 1993, date des premiers achats de terres à vigne. Ces terres aux limites de la déshérence, Frédéric Lambert, fort de ses acquisitions scientifiques (licences de bio-chimie et des sciences de la vigne), en avait flairé le potentiel. « Nos vrais plongeons dans le vin datent en fait de 2003. A nos 3 ha, il a fallu adjoindre 4,5 ha de terres en prés ou en cultures sur lesquelles nous avons planté. Les vignes sont aujourd’hui en forme optimale ».

Découvrez les vins Coups de Coeur du Domaine Marie-Anne et Frédéric Lambert sélectionnés par le Guide Hachette des Vins 2018 !

Voir les vins

L’exploitation qui abrite tous les cépages jurassiens, est une succession de diversités géologiques. « Chaque cépage – c’est encore plus vrai pour les rouges – doit recevoir le terroir adapté à son futur épanouissement ». En clair, cela signifie une ligne de conduite spécifique à chaque parcelle – elles varient de 20 ares à 2 ha – avec, en corollaire, un suivi méticuleux des sols et de la croissance des baies. « Heureusement, Romain, notre fils, nous a rejoints. Et, tous les deux, nous sommes devenus de vigilants arpenteurs du vignoble ». Des capitaines inspectant leurs troupes pour des « revues de détails » ? La comparaison l’amuse : « Ces ‘revues’ sont primordiales. Sans elles, nos projets n’auraient aucun sens ». 

Et comme ils ne sont pas des zélateurs de la chimie (« elle massacre l’environnement »), père et fils veillent à préserver la flore et la faune, constatant, non sans fierté, qu’avec un apport drastique d’engrais organiques, « les sols minéralisent très bien ». Ce beau travail dans la recherche de la pureté aboutit à treize cuvées aux séduisantes saveurs qui flatteront les plats mitonnés avec amour. L’amour : ne serait-ce point ce sentiment qui transcende les efforts de Martine, Frédéric et Romain Lambert ? La réponse est dans la question…

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Humagne blanche

Cépage blanc du Valais (Suisse), sans rapport avec l’humagne rouge. Très cultivé jusqu’au XIXe siècle, il est devenu rare. Il fournit un vin au nez délicat de tilleul, frais, élégant et long, qui peut vieillir.