Ludivine Griveau, la première femme régisseur du domaine des Hospices de Beaune

Publié le 10-11-2015
2015, millésime mémorable en Bourgogne. Non seulement parce que la vendange semble de haute qualité, mais aussi parce que pour la première fois, une femme – une jeune femme – prend les rênes du domaine des Hospices civiles de Beaune, fondés au XVe siècle. Cette promotion reflète la place croissante des femmes dans le vignoble bourguignon : ne gèrent-elles pas un quart des exploitations viticoles de la région ?

Appellez-la « Madame la régisseur »… 

C'est début janvier, le jour des ses 37 ans, que Ludivine Griveau, œnologue, a pris ses fonctions de régisseur du domaine viticole des Hospices civils de Beaune, prenant la suite de Roland Masse qui avait occupé quinze ans cette charge. Aucune femme n’ayant occupé ce poste depuis le legs des premières vignes en 1457, elle est la digne héritière de Guigone de Salins. Cette dernière avait, avec son époux Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne, fondé en 1443 l'Hôtel-Dieu pour venir en aide « aux pôvres » que famines et peste leur envoyaient en cette fin de Moyen Age. Aujourd'hui, un quart des exploitations viticoles étant administré par des femmes, il apparaît normal que cette vénérable institution évolue avec son temps, comme elle l'avait fait en 2005, en confiant la vente aux enchères à la maison Christie's. 

Une femme de terrain 

La jeune femme a auparavant vinifié dix millésimes pour la maison de négoce Corton André à Aloxe-Corton. Une expérience qui lui a permis de prendre la mesure de la diversité des climats bourguignons. Elle aura eu neuf mois pour prendre en mains les 60 ha (dont 50 de pinot noir) conduits en agriculture biologique ainsi que les 23 vignerons qui en ont la charge (dont une femme). Adepte des courses en équipe (elle prépare le raid de l'Arbre Vert, dit Raid Amazones), elle a converti la sienne à l'usage régulier du mail sans pour autant délaisser les visites de vignes. Elle a mené tambour battant les vendanges, les sécateurs sont entrés en action le 27 août avec le pouilly-fuissé, puis la récolte a repris du 2 au 9 septembre : 60 ha rentrés en à peine 15 jours.

 

Guillaume Baroin ®

Crédits photos : Hospices de Beaune

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

    

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Bourboulenc

Cépage blanc produisant un vin de qualité aux légers parfums floraux. Ses raisins étaient autrefois utilisés à table en Provence, car ils se conservaient bien durant l'hiver. Il joue un rôle en assemblage dans de nombreuses AOC du sud de la France : en Provence, dans la vallée du Rhône, et particulièrement en Languedoc. Syn. : doucillon.