Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

MICHEL ET POMPILIA GUIRAUD
La Suite dans les idées 2006

Guide 2010
Vin très réussi
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
Un nom tout à fait approprié pour cette cuvée coup de cœur dans le millésime 2004. Un vin né sur schiste, issu de vignes de quatre-vingts ans pour moitié de mourvèdre, de syrah et de carignan pour le reste. De couleur sombre à reflets noirs, il dévoile des arômes de terroir (garrigue, truffe, sous-bois, cuir) sur un fond boisé. Les tanins intenses et serrés soutiennent un palais qui doit encore se fondre. À servir dans une paire d'années. La cuvée Les Cerises rouge 2007 (5 à 8 €), fruitée et cacaotée, déjà prête, vous aidera à patienter.
IDENTITÉ DU VIN :
Michel et pompilia guiraud
RÉGION :
Languedoc
GARDE :
-
PRODUCTION :
7000
ÉLEVAGE :
-
TEMPÉRATURE :
16 à 18 °C
PROFIL AOC :
COULEURS :
blanc tranquille, rosé tranquille, rouge tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

D'autres vins de l'appellation Saint-Chinian ?


Achetez vos vins de Saint-Chinian au meilleur prix en vous inscrivant gratuitement et sans engagement aux ventes privées de Vins de Languedoc du site : 1jour1vin.com

LE PRODUCTEUR

MICHEL ET POMPILIA GUIRAUD
10, avenue de Balaussan
34460 Roquebrun
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 4 67 89 68 17
F: 09 58 92 28 60
@: gaec.guiraud@wanadoo.fr

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : Michel et pompilia guiraud, se déguste en accords avec les mets suivants :
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Technique d'élaboration des vins effervescents comprenant une prise de mousse en bouteille, conforme à la méthode d'élaboration du champagne. Autrefois abusivement appellée "méthode champenoise".