Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

CHÂTEAU CHÉREAU
L'Égérie Élevé en fût de chêne 2005

Guide 2009
Vin très réussi
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
L'Égérie est une sélection parcellaire choisie pour la qualité de ses raisins. Le millésime 2005 s'habille d'une robe pourpre soutenu et brillant et séduit par son bouquet expressif évoquant la cerise noire, le caramel et le pain grillé (un an de fût). En bouche, il dévoile des tanins puissants et déjà soyeux qui gagneront encore en souplesse avec le temps: on attendra cette bouteille de trois à six ans. Citée, la cuvée principale 2005 (5 à 8 €) s'appréciera jeune, d'ici un à deux ans. Ce vin, qui n'a pas connu le bois, présente des arômes floraux et fruités.
IDENTITÉ DU VIN :
Château chéreau
RÉGION :
Bordelais
SOUS-REGION :
Le Libournais
GARDE :
-
PRODUCTION :
30000
ÉLEVAGE :
En fût
TEMPÉRATURE :
16 à 18 °C
PROFIL AOC :
COULEUR :
rouge tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

D'autres vins de l'appellation Lussac-Saint-Emilion ?


Achetez vos vins de Lussac-Saint-Emilion au meilleur prix en vous inscrivant gratuitement et sans engagement aux ventes privées de Vins de Bordeaux du site : 1jour1vin.com

LE PRODUCTEUR

SCEA VIGNOBLES SILVESTRINI
8, Chéreau
33570 Lussac
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 5 57 74 50 76
F: +33 5 57 74 53 22
@: vignobles.silvestrini@wanadoo.fr

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : Château chéreau, se déguste en accords avec les mets suivants :

RECETTES EN ACCORD AVEC CE VIN

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc d'origine charentaise, le colombard a perdu du terrain au profit de l'ugni blanc mais reste encore utilisé pour l'élaboration des vins destinés au cognac et à l'armagnac, eaux-de-vie auxquelles il apporte un caractère fruité. Il entre dans la composition du pineau-des-charentes et du floc-de-gascogne, et sert aussi d'appoint dans certaines AOC bordelaises de blancs secs (bordeaux, côtes-de-blaye, entre-deux-mers...). Il est vinifié seul ou en assemblage pour produire certains vins de pays aromatiques (côtes-de-gascogne notamment).