Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Galette des rois

NOMBRE DE PERSONNE
6 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
00H20
CUISSON
00:30


CONSEIL DU SOMMELIER

Il est possible de servir sur une galette des Rois un vin blanc moelleux, comme un côtes-de-bergerac. Il est délicieux jeune et au maximum dans les cinq ans qui suivent  sa mise en bouteilles. On profitera alors de son fruité éclatant, un peu exotique, qui accompagnera très bien une galette revisitée, garnie de fruits frais. Dans le même  style, le saussignac, également originaire du Bergeracois, permettra une large gamme d’accords autour des parfums de miel, de caramel au lait et de fruits confits, tout en conservant une agréable fraîcheur. 

La dégustation de la galette des Rois est toujours un moment un peu festif et, par tradition, les vins effervescents font partie de la fête ! Il est préférable de servir un  vin légèrement doux, comme une clairette-de-die méthode traditionnelle, à base de muscat blanc à petits grains, un vouvray pétillant demi-sec, aux parfums typés de pomme et de miel agrémentés de touches florales, ou, plus classiquement, un champagne demi-sec. Dans tous les cas, la vivacité du vin donnera du relief à l’accord prolongé par beaucoup de gourmandise.

Pour plus d'accords insolites : découvrez le nouveau livre d'Olivier Bompas Et avec ça qu'est-ce qu'on boit ? (Hachette Vins, 2015)

 

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

Le Bergeracois et Duras
Le Bergeracois et Duras
La vallée du Rhône septentrionale
La Touraine

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • 500 g de pâte feuilletée à diviser en 2 pâtons

    Pour la crème à la frangipane


    90 g de beurre ramolli
    90 g de sucre glace
    1 sachet de sucre vanillé
    1 œuf
    120 g de poudre d’amandes
    1 cuil. à soupe de rhum ou quelques gouttes d’extrait d’amande amère (facultatif)
    1 fève (à ne pas oublier !)
    1 jaune d’œuf (pour dorer)

     

    Recette extraite du livre Grands classiques sucrés : Desserts testés à la maison de Eva Harlé

     

     

PRÉPARATION :
  • 1

    Préparez la crème : mélangez à la cuillère en bois le beurre mou et les sucres, jusqu’à l’obtention d’un mélange bien mousseux. Ajoutez l’œuf en fouettant bien. Incorporez petit à petit la poudre d’amandes et le rhum ou l’extrait d’amande amère.

  • 2

    Recouvrez une plaque de four de papier sulfurisé. Étalez la première pâte feuilletée. Garnissez-la avec la crème d’amande, en laissant un bon centimètre vide sur le pourtour, et glissez-y la fève.

  • 3

    Humidifiez au pinceau le tour de cette première couche de pâte et recouvrez avec l’autre pâte feuilletée. Coupez le surplus de pâte et soudez du bout des doigts en appuyant légèrement tout autour de la pâte.

  • 4

    Mettez la plaque pendant 20 min au réfrigérateur pour éviter que la pâte se rétracte à la cuisson.

  • 5

    Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7). Sortez la galette du réfrigérateur et badigeonnez-la de jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau. Percez un tout petit trou au centre de la galette et formez des croisillons avec la pointe d’un couteau.

  • 6

    Faites cuire la galette pendant 10 min puis baissez le four à 180 °C (th. 6) et laissez-la cuire encore 15 min. Elle doit être bien dorée. Laissez tiédir la galette sur une grille.

AUTRES ACCORDS ET RECETTES RECOMMANDÉS

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc à la base d'eaux-de-vie de grande qualité (cognac, armagnac), mais qui a largement régressé pour céder la place à l'ugni blanc après la crise phylloxérique. Il donne des vins légers en alcool et d'une bonne vivacité dans l'appellation gros-plant-du-pays-nantais. Syn. : gros plant.