Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Boudin noir

NOMBRE DE PERSONNE
4 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
-
CUISSON
00:12


CONSEIL DU SOMMELIER

Le boudin noir, un classique de la "bistronomie", est un mets fondant, au goût prononcé, un brin rustique. Ici, place à un vin rouge charnu et vif à la fois, servi sur le croquant du fruit : un rouge ligérien issu de cabernet franc (bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil, chinon...), exprimant une belle fraîcheur tout en ayant du corps, donnera un accord des plus fringants, qui laissera la bouche nette. Pour une association soulignant le caractère corsé du plat, on s'orientera vers un rouge épicé aux tanins plus accrocheurs mais qui ne manque pas de fruit : un fitou ou un corbières (Languedoc), un saint-joseph ou un cornas (Rhône), un irouléguy ou un cahors (Sud-Ouest) par exemple.

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

La Touraine
La Touraine
Languedoc
Le piémont Pyrénéen
La vallée du Rhône septentrionale
La vallée du Rhône septentrionale

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • -500 g de boudins noirs
    -1 cuillérée à soupe d'huile

     

    Recette extraite du livre Les recettes faciles de Françoise Bernard

     

     

PRÉPARATION :
  • 1

    Faites chauffer l'huile dans une poêle. Lorsqu'elle est bien chaude, déposez-y les boudins. Laissez rissoler de toute part, sur feu assez vif, puis terminez la cuisson, sur feu moyen, de 7 à 8 minutes.

COMMENTAIRE

AUTRES ACCORDS ET RECETTES RECOMMANDÉS

Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Au cours de la fermentation des vins rouges, absorption par le moût des composés contenus dans les pellicules des baies, comme les tanins et les pigments colorés. Cette absorption peut être favorisée par diverses opérations, comme les pigeages et remontages (voir ces mots). Lorsqu’elle est excessive, on parle de surextraction.