Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

Papillote de pêches

NOMBRE DE PERSONNE
6 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
00H15
CUISSON
00:15


CONSEIL DU SOMMELIER

Un dessert dominé par les arômes de la pêche compotée, rehaussés par la présence des zestes de citron, qui s’associera agréablement à un vin plus moelleux que liquoreux, au fruité expressif et immédiat : par exemple un loupiac, de style s aérien, délicat et léger au palais. La douceur du dessert et le caractère moelleux du vin s’équilibrent, laissant apparaître en bouche une nette fraîcheur. Un IGP côtes-de-gascogne moelleux (cépages gros manseng ou petits mansengs) combinera lui aussi onctuosité et vivacité.

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

Les vins blancs liquoreux
Les vins blancs liquoreux
Les vins blancs liquoreux
La région des Graves

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • -3 pêches
    -35 g de pignons de pin
    -35 g d’amandes effilées
    -65 g de beurre salé
    -50 g de cassonade
    -zeste d’1 citron

    Matériel : 6 carrés de papier sulfurisé de 25 x 25 cm

PRÉPARATION :
  • 1

    Préchauffez le four à 210 °C (th. 7).

  • 2

    Faites dorer à sec les pignons et les amandes effilées. Mixez ensemble les pignons, les amandes et les palets bretons. Mélangez le tout avec le beurre, la cassonade et le zeste du citron. Réservez.

  • 3

    Coupez les pêches en deux et ôtez leur noyau. Disposez 1 demi-pêche au centre de chaque carré de papier sulfurisé. Répartissez la préparation au biscuit à la place des noyaux.

  • 4

    Fermez les côtés des papillotes en laissant le sommet entrouvert et enfournez pour 15 min.

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc de la partie septentrionale de la vallée du Rhône, cultivé depuis fort longtemps en terrasses, sur la rive droite du fleuve. Il est à l'origine du condrieu et du château-grillet, des vins le plus souvent secs aux arômes de pêche, d'abricot, de miel et d'épices, d'une belle rondeur en bouche. Cépage en vogue, il est aujourd'hui également vinifié seul en côtes-du-rhône blanc et en vin de pays. Il s'est étendu dans le sud de la vallée du Rhône et au delà, jusqu'aux États-Unis. Le viognier peut être assemblé à d'autres cépages blancs, et même à la syrah en AOC côte-rôtie (à hauteur de 20 %).