Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Beaujolais Nouveau 2015 : entretien avec David Duthel , Domaine Ruet .

Publié le 19-11-2015
A l'heure où le Beaujolais nouveau millésime 2015 vient d'être mis sur le marché, David Duthel, du domaine Ruet, producteur de quelques cuvées en Beaujolais nouveau, a répondu a nos questions entre deux livraisons de ces "nouveaux". Installé au nord du mont Brouilly, à la tête depuis 2010 des 21 hectares du domaine familial, c’est un habitué du Guide Hachette, non pour ses cuvées "nouvelles", mais pour ses crus du Beaujolais : morgon, brouilly, côte-de-brouilly, chiroubles.

David Duthel, le domaine Ruet propose du beaujolais nouveau ? 

DD : — Oui, quatre cuvées : du beaujolais nouveau, avec une version Vieilles Vignes, du beaujolais-villages. Depuis quelques années, nous faisons aussi une petite cuvée de rosé. Mais les beaujolais nouveaux rosés restent confidentiels : le mois de novembre appelle plutôt les vins rouges…

De quels terroirs proviennent ces beaujolais nouveaux ?

DD : —des terroirs granitiques de Saint-Jean d’Ardières et de Corcelles-en-Beaujolais. (des villages situés à l’est de Morgon, à l’extérieur de l’aire du cru).

Un portrait de vos « nouveaux » 2015 ?

DD : —Les vins seront concentrés et gourmands, sur les fruits mûrs, les fruits noirs épicés. Avec de la finesse.

A qui vendez-vous vos beaujolais nouveaux ?

DD : —Aux cavistes et les restaurateurs, et aussi à l’export, notamment en Asie. Je vends aussi aux particuliers.

Comment voyez vous l’avenir des beaujolais nouveaux ? La région a-t-elle bénéficié de son image, ou en a-elle plutôt pâti ?

DD : —Au début de son essor, le beaujolais nouveau a donné au vignoble une visibilité. Ensuite, quand il a représenté une production de masse, la région en a pâti. D’autant plus que la mise en avant du beaujolais nouveau n’a cessé de diminuer. Alors qu’elle s’étalait sur un mois, elle a été réduite à une semaine ! Autre souci, les cours, tirés vers le bas par la grande distribution. Dommage, car la période récente nous a offert de beaux millésimes, comme celui-ci. Les cuvées de « nouveaux » représentent 20 à 25 % de notre production. De toute façon, les producteurs n’ont plus le droit de consacrer aux primeurs plus de la moitié de leurs parcelles.

À LIRE AUSSI

La rédaction du Guide Hachette des Vins a dégusté pour vous 12 beaujolais nouveaux 2015 représentatifs de l’offre régionale. Nous avons ...
En savoir plus
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Voir cabernet franc.