Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

La cave à vin, une passion française - Une enquête Eurocave / Ipsos 2015

Publié le 14-10-2015
Une enquête réalisée par Eurocave et Ipsos en 2015 révèle qu’environ 63 % des Français de 30 ans et plus stockent du vin et dévoile leur profil. Si les plus de 50 ans disposant d’un revenu confortable sont surreprésentés, les Français sont néanmoins majoritaires à conserver du vin, d'abord pour le plaisir et la convivialité, très rarement pour l'investissement. Avec une moyenne de 68 bouteilles stockées et un prix moyen de 15 euros, cette cave à vins reste d’ailleurs modeste. L’armoire à vin séduit plus du quart des collectionneurs de bouteilles, davantage encore de jeunes et de passionnés.

Début juillet 2015, tandis que la saison du rosé-pamplemousse battait son plein, les professionnels de la filière n’avaient en ligne de mire que les prochaines foires aux vins. Les stratèges d’Eurocave, acteur historique et société leader en matière d’armoires à vin, ont fait réaliser du 2 au 10 un sondage auprès de 1 000 personnes de 30 ans et plus. Les résultats sont rassurants : près de 63 % des Français stockent du vin !

Près de deux Français sur trois stockent du vin…

Cette pratique transcende les catégories sociales, même si le revenu, le logement et l’âge ont une incidence sur les résultats. Le pourcentage des Français stockant du vin est de 70 % chez ceux qui vivent en maison individuelle, de 72 % chez les propriétaires de leur logement, de 83 % chez ceux gagnant plus de 3 000 €. 67 % des plus de 50 ans conservent du vin. Les Français logés en appartement sont 47% à garder du vin. Les études portent vers l’oenophilie : 75 % des sondés les ayant poussées au moins 3 ans après le bac stockent du vin. Les Franciliens sont 59 % à en conserver.

Pour le plaisir et le partage...

Pourquoi les Français conservent-ils du vin ? La question a été posée à ceux qui en stockent.  « Parce que c’est pratique d’avoir du vin chez soi », pour 52 %. Ce souci d’avoir du vin à domicile perdure, alors qu’acheter du vin n’a jamais été aussi facile, grâce à la multiplicité croissante des circuits d’achat, des cavistes à Internet. La conservation des vins est très minoritairement perçue (2 % des réponses) comme un investissement financier : cette réponse n’est fournie par 4 % des 30-39 ans, qui sont les plus nombreux à garder du vin dans cette optique. En revanche, 49 % des Français conservent du vin « pour faire plaisir à leurs proches » et 43 % « par plaisir » (plusieurs réponses étaient possibles).

Objectif : garder les bouteilles… longtemps ou quelque temps

Si seulement 15 % des bouteilles sont achetées dans une optique de vieillissement, moins de la moitié (42 %) des bouteilles sont achetées par les sondés à fin de consommation immédiate ; 43 %, acquises sans propos très précis, sont débouchées en définitive plusieurs années après l’achat.

L’armoire à vin se répand chez les amateurs

Parmi les Français qui stockent du vin, un bon quart (26 %) possèdent une armoire à vin, un taux qui monte à 29 % chez les plus jeunes (30-39 ans) et à 40 % chez les passionnés ; le critère d’achat, pour près des deux tiers d’entre eux, est la conservation idéale du vin.  Les armoires à vin achetées sont pour moitié des caves de vieillissement et pour l'autre moitié des caves de service permettant de mettre son vin à la bonne température avant de le consommer. Le Made in France est plébiscité par les sondés, et les armoires à vins sont justement un des points forts de notre industrie – reflet de la qualité de notre production viticole.

Ces armoires, 95 % des utilisateurs les jugent efficaces. Les quelque 5 % d’insatisfaits ont-ils acheté à prix cassé quelque sous-marque des généralistes de l’électroménager ? Ou acquis une armoire de service, qui n’est pas conçue pour conserver durablement les vins ?

Chez les plus jeunes, l’armoire à vin remonte dans les pièces à vivre

Les 30-39 ans sont les plus nombreux à installer leur armoire à vin dans la cuisine (15 %), voire au salon (8 %) : le reflet d’une tendance qui voit, depuis dix ans, les armoires passer des dépendances et pièces secondaires aux pièces à vivre. Parallèlement, ces appareils gagnent en esthétique (une esthétique saluée par 69 % des plus jeunes générations propriétaires d’une armoire). Avec leur porte vitrée, nombre d’entre elles évoquent davantage une vitrine qu’un frigo : le vin permet d’affirmer son statut social.

La pratique la plus répandue, et de loin, est cependant de garder le vin à la cave : c’est le cas de 71 % des Français qui conservent des flacons, même s’ils vivent en appartement. Les propriétaires d’armoires à vin eux-mêmes sont 72 % à la placer dans une pièce cachée (cave, garage…)

La cave à vins des Français en chiffres : des caves modestes

On l’a vu, le Français du XXIe siècle ne se fait pas aménager, comme jadis le tsar Nicolas II en Crimée, 21 tunnels de 150 m de long pour stocker 57 000 flacons. Il conserve en moyenne 68 bouteilles (le chiffre atteint 84 pour les Français détenteurs d’une armoire à vin). Moins de 10% des Français conservent plus de 200 bouteilles.

La valeur moyenne d’une bouteille mise en cave : 15 € ; la valeur moyenne d’une cave atteint 1 025 €.

Le vin rouge reste le roi de la cave : 95 % des Français qui stockent du vin en gardent au moins une bouteille ; les chiffrent sont respectivement de 68 % pour le vin blanc, de 57 % pour le vin pétillant et de 42 % pour le vin rosé. Des chiffres qui ne surprendront pas, car ils reflètent en gros le potentiel de garde de chaque type, même si certains vins rouges sont à boire jeunes.

En définitive, les caves sont modestes, mais témoignent de la permanence dans notre pays de la culture du vin et du goût pour cette boisson. Chez les Français, la vision à long terme prévaut encore… du moins en matière de vin.

 

Le sondage : méthodologie

Echantillon : 1000 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 30 ans et plus

Dates : du 2 au 10 juillet 2015

Méthode : échantillon interrogé par Internet. Méthode des quotas : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et catégorie d’agglomération

Réalisation : Ipsos

À LIRE AUSSI

Les foires aux vins sont terminées, vous avez fait le plein de jolies bouteilles. Il ne vous  reste plus qu’à sortir le tire-bouchon … ou pour ...
En savoir plus
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc à la base d'eaux-de-vie de grande qualité (cognac, armagnac), mais qui a largement régressé pour céder la place à l'ugni blanc après la crise phylloxérique. Il donne des vins légers en alcool et d'une bonne vivacité dans l'appellation gros-plant-du-pays-nantais. Syn. : gros plant.