Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Premiers crus, une histoire de terroir et de famille, avec Gérard Lanvin, Alice Taglioni et Jalil Lespert

Publié le 22-09-2015
Le film Premiers crus sort le mercredi 23 septembre en salles de cinéma. Un film où la Bourgogne et le vin sont mis à l'honneur à travers les histoires entremêlées de deux familles de viticulteurs bourguignons. Notre correspondant en Bourgogne, Guillaume Baroin, nous livre ses impressions sur un film où l'esthétique et la beauté de la Bourgogne viticole priment et font oublier quelques légèretés de scénario. Un agréable moment, et une plongée réussie au cœur des grands domaines bourguignons.

Authentique. Ainsi est le second film de Jérôme Le Maire qui narre l'histoire d'un Gérard Lanvin en un vigneron usé comme ses vêtements. Son premier rôle de senior, où sa main lâche le pistolet pour une canne à pêche.

François Maréchal exploite les vignes familiales sur la colline de Corton en Bourgogne. Il n'a plus le feu sacré. Sa femme est partie. Son fils Charlie (impeccable Jalil Lespert) s'est éloigné et est devenu un critique viticole redouté. Seul son gendre, Marco, l'aide, gérant au mieux les affaires courantes. Les vignes seront bientôt saisies et vendues si les dettes ne sont pas épongées. Contre tout attente Charlie accepte de reprendre le domaine. Un millésime à sortir de terre et 30 000 bouteilles de piquette en stock voilà ce qu'il a pour conserver son patrimoine. Plus un père qui va pas lui faciliter la tâche...

Le décor est posé dans une Bourgogne viticole tantôt lumineuse, tantôt brumeuse comme l'état d'esprit du néo-vigneron. Charlie va opter pour revenir aux méthodes de son grand-père et même au-delà. Sa sœur restauratrice, incarnée par la volontaire Laura Smet, avec Marco vont l'aider dans son projet. La transmission est au cœur de ce film empreint de poésie pastorale par ses larges et lumineux plans sur le vignoble et sur les travaux de la vigne. Il évoque le passage de témoin entre un père et son fils mais aussi, ce qui est rarement évoqué  bien que de plus en plus fréquent, celui entre une mère et sa fille : Édith, une vigneronne exigeante, et sa fille Alice, les voisins du clan Maréchal. Les saisons passent. Les vendanges approchent, les cœurs se rapprochent...

Voilà le premier film ou l'âme de la Bourgogne viticole est mise à nue. Où la vie d'une famille est filmée comme le noyau terrestre : un magma d'émotions en fusion sous une croûte alternant pudeur, sincérité et humour. Ces « Premiers crus » bien qu' à déguster à partir du 23 septembre possèdent la longueur et l'esprit des Grand Crus.

Guillaume Baroin

 

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Méthode d’élevage pratiquée en Andalousie pour certains xérès, et qui vise à assembler en continu vins anciens et vins plus jeunes. Elle consiste à empiler plusieurs étages de barriques ; celles situées au niveau du sol (solera) contiennent les vins les plus âgés, les plus jeunes étant entreposés dans les barriques de l’étage supérieur. On prélève dans les tonneaux du niveau inférieur le vin à mettre en bouteille, qui est remplacé par du vin plus jeune de l’étage supérieur, et ainsi de suite.