Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

Lentilles à la tomate

NOMBRE DE PERSONNE
-
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
-
CUISSON
-


CONSEIL DU SOMMELIER

Ce plat riche en protéines offre des accords intéressants sur des vins de caractère, mais sa texture farineuse limite les accords de finesse et la tomate appelle un vin rosé ou un vin rouge. On pense ici à un arbois cépage poulsard (à noter que sans la tomate les lentilles sont excellentes avec les vins blancs du Jura), un cru du Beaujolais comme juliénas ou chénas, un languedoc Pic-Saint-Loup ou Montpeyroux, un vacqueyras ou un beaumes-de-venise (Rhône), ou encore un côtes-du-marmandais (Sud-Ouest).

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

Beaujolais et Lyonnais
La vallée du Rhône méridionale
La moyenne Garonne

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • - 500 g de lentilles
    - 2 tomates
    - 2 oignons
    - 1 bouquet de persil
    - 1/2 verre à moutarde d'huile
    - 1/2 cuil. à café de sel
    - 1 cuil. à café de poivre
PRÉPARATION :
  • 1
    Faites tremper les lentilles dans de l'eau froide pendant 12 h.
  • 2
    Pelez les oignons et émincez-les. Pelez et épépinez les tomates, coupez-les en petits dés.
  • 3
    Mettez les lentilles égouttées dans une casserole. Ajoutez ensuite les tomates, les oignons, l'huile, 1/2 litre d'eau, le poivre et le sel, et faites cuire le tout, à feu moyen et à mi-couvert, pendant 30 à 40 min.
  • 4
    Incorporez le persil haché au contenu de la casserole 5 min avant la fin de la cuisson. Laissez épaissir la sauce et servez le plat chaud.
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc de la partie septentrionale de la vallée du Rhône, cultivé depuis fort longtemps en terrasses, sur la rive droite du fleuve. Il est à l'origine du condrieu et du château-grillet, des vins le plus souvent secs aux arômes de pêche, d'abricot, de miel et d'épices, d'une belle rondeur en bouche. Cépage en vogue, il est aujourd'hui également vinifié seul en côtes-du-rhône blanc et en vin de pays. Il s'est étendu dans le sud de la vallée du Rhône et au delà, jusqu'aux États-Unis. Le viognier peut être assemblé à d'autres cépages blancs, et même à la syrah en AOC côte-rôtie (à hauteur de 20 %).