Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

LE GLOSSAIRE

La vigne, de l'espère vinis vitifera, aux origines du vin, comprend de nombreuses variétés que l'on appelle cépages. Dans chaque région, les plants les plus adaptés aux caractéristiques des sols et climats locaux ont été sélectionnés par l'homme pour obtenir les meilleurs vins. Selon les vignobles ou les appellations, les vins peuvent être le produit d'un seul cépage ou d'un assemblage de plusieurs variétés choisies pour leurs qualités complémentaires. L'ampélographie est la science qui s'applique à à étudier et à décrire les propriétés et caractères des quelques 10 000 cépages du monde, dont une infime partie est cultivée par les hommes pour élaborer du vin.

A B C D E F G H I J L M N O P R S T U V
Caractère d’un grand vin remarquable par son élégance et sa finesse.
Terme désignant dans la grappe le petit branchage supportant les grains de raisin et qui, lors d'une vendange non éraflée, apporte des tanins et une certaine acidité au vin.
Agriculture conventionnelle mais soucieuse de limiter au maximum les traitements de synthèse.
Caractère particulier pris par certains vins doux naturels (arômes de noix), au cours de leur vieillissement.
Se dit d'un vin très astringent, donnant l'impression de racler le palais.
En Champagne, vigneron élaborant lui-même ses cuvées à partir des raisins de sa propriété exclusivement.
Évolution d’un vin en bouteille, à l’abri de l’air. Elle permet l’apparition d’arômes plus éloignés du fruité originel, dits arômes tertiaires (venaison, truffe, sous-bois...).
Se dit d’arômes rappelant le renfermé, et qui peuvent se dégager à l’ouverture d’une bouteille longtemps fermée. Ils s’estompent généralement à l’aération.
Opération consistant, en début de fermentation, à soutirer le moût hors de la cuve par le bas, puis à l’y réincorporer par le haut. Elle a pour but d’apporter de l’oxygène au moût pour favoriser la multiplication des levures responsables de la fermentation, tout en humidifiant le chapeau (voir ce mot) qui pourrait s’oxyder ou s’altérer. Enfin elle met en contact les jus avec les pellicules des baies, riches en pigments colorés, en composés aromatiques et en tanins.
Dans la méthode traditionnelle, opération visant à amener les dépôts contre le bouchon par le mouvement imprimé aux bouteilles placées sur des pupitres. Le remuage peut être manuel ou mécanique (à l'aide de gyropalettes).
Ancien cépage blanc du Valais (Suisse), à l’origine de vins secs bien vifs, aux notes balsamiques. Devenu très rare depuis la crise phylloxérique, il entre dans le traditionnel « vin des glaciers » d’Anniviers, produit par transvasage (système proche de la solera).
Qualificatif d'un vin coloré, généreux, puissant et en même temps équilibré.
Cépage blanc qui a fait la réputation des vins du Rhin, de la Moselle et de l'Alsace. Il est devenu le premier cépage blanc cultivé en Allemagne et représente aujourd'hui plus de 20 % du vignoble alsacien. Il produit des vins vifs, racés, élégants et de garde aux fines notes de citron, de fleurs, de pêche et de tilleul, agrémentées de nuances minérales. On en tire également des vins moelleux (alsace vendanges tardives) et liquoreux (alsace sélection de grains nobles issus de baies botrytisées et vins de glace issus de raisins gelés).
« Millésime », en catalan. Désigne un vin doux naturel mis en bouteille précocement pour lui conserver son fruité, à la différence de ceux élevés en milieu oxydatif (voir ce mot). Syn. : vintage (pour le maury, le porto).
Terme employé souvent pour désigner la couleur d'un vin et son aspect extérieur.
Action de couper le bout des rameaux de vigne en fin de végétation.
Voir vermentino.
Cépage blanc qui n'est pratiquement cultivé que dans le Loir-et-Cher pour la production de l'appellation cour-cheverny, dont il est le cépage exclusif. Il fournit un vin vif, dont les arômes évoquent le raisin bien mûr, le miel et l'acacia.
Se dit d'un vin dont la souplesse, le moelleux et la chair donnent en bouche une agréable impression de rondeur.
Caractère spécifique donné par la pourriture noble aux vins liquoreux, qui se traduit par un goût et des arômes de confit.
Cépage blanc de la vallée du Rhône et de la Savoie où il est appelé bergeron. La roussanne produit des vins élégants aux arômes de miel, d'abricot et d'aubépine, dont l'acidité permet une bonne aptitude à la garde. Elle est généralement assemblée à la marsanne dans les appellations rhodaniennes hermitage, crozes-hermitage, saint-joseph et saint-péray, mais elle peut aussi être vinifiée seule. Elle s'est répandue dans la vallée du Rhône méridionale (châteauneuf-du-pape par exemple) et en Languedoc-Roussillon où on l'assemble à diverses variétés comme le grenache blanc et la clairette. En Savoie, elle est le cépage unique du vin-de-savoie Chignin-Bergeron. Syn. : bergeron.
Voir altesse.
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir de la vallée du Rhône septentrionale, donnant un vin charpenté et de garde, à la robe sombre, aux arômes puissants et complexes de fruits rouges et noirs, de violette, de réglisse et d'épices (poivre). C'est la variété des rouges de côte-rôtie, cornas, hermitage, crozes-hermitage et saint-joseph. Sa culture a littéralement explosé en France depuis 1960 : la syrah s'est propagée dans le sud de la vallée du Rhône, en Provence et en Languedoc-Roussillon où elle entre dans l'encépagement de toutes les AOC de vins rouges, le plus souvent assemblée aux cépages de ces régions comme le grenache ou le mourvèdre. Elle s'est même diffusée dans les secteurs orientaux du Sud-Ouest (AOC gaillac et fronton). Elle est également très cultivée dans tous les vignobles du Nouveau Monde où elle fournit nombre de cuvées monocépages. Syn. : shiraz.