Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Vins liquoreux et vins moelleux : quelle différence ?

Publié le 20-05-2015
Souvent confondus à tort, les vins moelleux et les vins liquoreux se distinguent par la quantité de sucres non transformés en alcool contenus dans le vin. Les vins liquoreux sont les vins qui contiennent le plus de sucres résiduels. Plus complexes et concentrés que les moelleux, ils se gardent aussi plus longtemps.

Les vins liquoreux : des vins plus riches et sucrés que les vins moëlleux

Les vins moelleux contiennent au minimum 10 g/l de sucres résiduels et 45 g maximum.

Les vins liquoreux en comprennent plus de 45 g, parfois bien davantage ; plus riches et concentrés que les vins moelleux, souvent plus complexes, les vins liquoreux sont aptes à une plus longue garde (plusieurs décennies les bonnes années).

Pourriture noble et passerillage à l'origine des vins liquoreux

Si les deux styles de vins sont issus de vendanges surmûries, seuls les liquoreux résultent de la pourriture noble ou du passerillage.

La pourriture noble fait intervenir un champignon, le botrytis, qui concentre le sucre dans les baies et lègue des arômes spécifiques ; le passerillage correspond au dessèchement des baies, sur pied ou après récolte sur un lit de paille (vins de paille du Jura).

D’autres vins liquoreux, très rares en France, sont obtenus à partir de baies gelées récoltées en hiver (vins de glace). 

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Voir piquepoul.