Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

Rougets à la provençale

NOMBRE DE PERSONNE
4 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
-
CUISSON
00:35

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  •  

    -4 rougets-barbets
    -400 g de tomates fraîches
    -80 g de beurre
    -1 oignon
    -1 gousse d’ail
    -½ verre de lait
    -1 grosse cuillérée à soupe de farine
    -8 olives vertes
    -8 filets d’anchois
    -1 citron
    -Sel, poivre

    Recette extraite du livre Les recettes faciles de Françoise Bernard

PRÉPARATION :
  • 1

    Plongez les tomates une minute dans l'eau bouillante. Pelez-les. Pressez-les par moitiés, pour en éliminer le jus et les pépins. Coupez-les en morceaux. Mettez-les dans une casserole avec une noix de beurre, oignon et ail hachés, sel, poivre. Laissez cuire, sur feu moyen, de 8 à 10 minutes.

  • 2

    Lavez et essuyez les rougets. Passez-les dans le lait salé et poivré, puis dans la farine. Faites-les cuire, dans une poêle, avec 50 g de beurre, sur feu moyen, 5 minutes sur chaque face.

  • 3

    Présentez les rougets sur un grand plat chaud. Versez la "fondue" de tomates tout autour. Mettez les olives ébouillantées, dénoyautées et encerclées de filets d'anchois, sur les poissons. Arrosez de beurre fondu et de jus de citron avant de servir.

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.