Thomas Pichet, élu vigneron de l'année, Domaine Petit Bondieu (Vallée de la Loire)

Publié le 13-09-2017
Le Val de Loire abrite des appellations historiques qui forgèrent la gloire de ce vignoble aux accents rabelaisiens. Parmi elles, Bourgueil qui, depuis des décennies, affiche de hautes prétentions. Au Dom. Petit Bondieu, la famille Pichet propose de véritables pépites gustatives issues du cabernet-franc, nommé ici « breton ». Rencontre avec Thomas, dont les vins font autorité et dont la cuvée Petit Mont a fait sensation dans sa version 2015.

Thomas Pichet qui, en 1995, a rejoint l’exploitation familiale, se fait volontiers disert : « Ce coup de cœur est un stimulant qui nous comble tous de joie. Elle confirme que notre choix du bio, officiel en 2010, était le bon. De plus, c’est certain, elle renforcera les liens avec notre clientèle de proximité ». Cette clientèle est l’une de ses fiertés. Elle représente 60 % des ventes au caveau. « C’est notre meilleure ambassadrice. Chaque vente s’accompagne d’échanges au cours desquels, nous faisons part, en direct, de nos efforts, de nos projets et où nous recueillons encouragements et suggestions.»

Le domaine, sis à Restigné, entre Tours et Saumur, s’étend sur 24 ha, dont 2 ha en AOC chinon. Le cadastre de 1780 en fixait déjà les limites. « Mes parents l’ont acheté en 1976 , et quand j’ai mis la main à la pâte, dès la fin de mes études au lycée viticole de Montreuil-Bellay – j’avais 18 ans –, mes convictions étaient déjà bien au point. Je ne voulais à aucun prix d’une agriculture productiviste, tributaire des apports chimiques ». En foi de quoi, Thomas Pichet va accroître ses connaissances lors de stages chez ses voisins vignerons et s’attacher à bichonner ses terroirs.

Suppression totale des désherbants et des produits phytosanitaires, emploi raisonné d’engrais organiques qui stimulent le sol et développent le système racinaire. « Plus j’avance en bio, plus je constate que les cépages réagissent sainement, deviennent vigoureux. Plusieurs sondages effectués ici même ont montré que les sols s’enrichissent progressivement d’éléments minéraux ».

S’il s’est déjà risqué à produire des « vins nature », il envisage plutôt de parfaire le travail entrepris en bio. Le panel qu’il propose va de vins « sur le fruit », issus de terrasses sableuses mêlées de silex, à de véritables nectars, profonds, charpentés et tanniques, qui tirent leurs séductions de vieux « bretons » enracinés à flanc de coteau sur l’argilo-calcaire. « C’est ici », précise-t-il, « que s’opère le miracle du tuffeau. Je suis certain que les coups de cœur décernés par le Guide doivent énormément à cette craie blanche ou jaunâtre, craie micacée à grains fins qui apporte un supplément d’âme à mes vins ». De ce tuffeau, pierre de lumière du Val de Loire, Thomas Pichet en parlerait des heures durant. Dirait-on alors de lui qu’il se range dans le clan des « terroiristes » de Bacchus ? La réponse est dans ses bourgueils.

Découvrez le vin Coup de Coeur du Domaine Petit Bondieu récompensé par le Guide Hachette des Vins 2018 !

Voir le vin

Le Guide Premium

Le Guide Premium

Vous possédez la version PREMIUM du Guide ?

La boutique

Acheter les vins du guide

les vins du guide

Sélection 2020

Accéder à la boutique

La communauté

Suivez-nous pour recevoir l’actualité du vin et rester informé de tous nos bons plans.

un mot du vin

Négoce

Terme employé pour désigner le commerce des vins et les professions s'y rapportant. Est employé parfois par opposition à viticulture.