Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

VINS DE CHAMPAGNE

Synonyme de fête, le champagne symbolise dans le monde entier l'élégance à la française. Il est aussi le modèle de la plupart des effervescents de qualité, dont l'élaboration repose également sur la double fermentation en bouteilles. Mais si l'on parle généralement du champagne, au singulier, son visage est pluriel et il offre une grande variété de styles : blanc de blancs, blanc de noirs, millésimé ou non, dosé ou non... Autre particularité : la plupart des viticulteurs cèdent tout ou partie de leurs raisins aux grandes maisons, qui se chargent d'élaborer le vin et de le vendre sous leur marque. On n'oubliera pas enfin les deux autres appellations de Champagne, en vins tranquilles : coteaux-champenois et rosé-des-riceys.

Champagne

COULEURS
TYPES DE VINS

Blancs ou rosés effervescents pour l’essentiel. Quelques vins tranquilles rouges, blancs et rosés (AOC coteaux-champenois et rosé-des-riceys)

PRINCIPAUX CÉPAGES
Blancs : chardonnay pour l’essentiel (pinot blanc, pinot gris, arbanne, petit-meslier très rarement).
Rouges : pinot noir, pinot meunier
LES APPELLATIONS DE Champagne

Trois principaux cépages sont cultivés ici : pinot noir, pinot meunier et chardonnay. Ils donnent naissance à de multiples champagnes, qui associent plusieurs vins de base (l'art de l'assemblage). On trouve ainsi des blancs et des rosés, des blancs de blancs (issus du chardonnay seul), des blancs de noirs (de pinot meunier, de pinot noir ou des deux variétés), ou des blancs issus de l'assemblage des trois cépages. Par ailleurs, le dosage différencie les bruts zéro (extra-secs), les bruts, les demi-secs, voire les doux. Il existe aussi des vins non millésimés (majorité) et des millésimés, ainsi que des cuvées de prestige – ou cuvées spéciales – au prix de vente très élevé dans les grandes marques. Quel que soit son type, on s'accorde à penser que le meilleur champagne est celui qui a mûri le plus longtemps sur ses lies (cinq à dix ans)?; il doit être consommé dans les six mois suivant son dégorgement. Outre les champagnes, on trouvera dans la région deux autres appellations, en vins tranquilles : le rosé-des-riceys et son fameux « goût des Riceys » (amande et fruits rouges), et le coteaux-champenois, essentiellement produit en rouge à partir des pinots noir et meunier.

Si l'on fait du vin en Champagne au moins depuis l'invasion romaine, le champagne tel que nous le connaissons aujourd'hui a été créé au XVII e siècle, de façon empirique. En effet, le vin avait alors la fâcheuse tendance à mousser dans les tonneaux. C'est sans doute en Angleterre que l'on inventa la mise en bouteille systématique de ces vins instables qui, jusqu'en 1700 environ, étaient livrés en fût. Cela eut pour effet de permettre au gaz carbonique de se dissoudre dans le vin : l'effervescent était né. Moine chargé de la cave de l'abbaye de Hautvillers, Dom Pérignon est considéré comme « le père du Champagne ». Il produit en effet les meilleurs vins de l'époque, grâce à sa fine connaissance des terroirs, son souci de qualité de la vendange et de son pressurage rapide après la récolte, et sa maîtrise de l'assemblage. C'est aussi lui qui les vend les plus chers. En 1728, le conseil du roi autorise le transport du vin en bouteilles?; un an plus tard, la première maison de négoce est fondée (Ruinart). Mais c'est au XIX e siècle que la plupart des grandes maisons se créent ou s'affirment. Au final, ce sont trois siècles de perfectionnement qui ont permis de mettre au point la méthode champenoise, ou la double fermentation en bouteille. Si le phylloxéra puis les deux guerres mondiales ont ravagé le vignoble, la Champagne s'affirme comme l'une des principales régions viticoles de France, produisant quelque 300 millions de bouteilles par an, dont une grande partie est exportée partout dans le monde.

Si un même paysage vallonné se révèle dans tout le vignoble, on distingue généralement quatre régions principales : la Montagne de Reims, où le pinot noir se plaît particulièrement?; la Vallée de la Marne, qui descend jusqu'à la région de Château-Thierry (Aisne) et privilégie le pinot meunier?; la Côte des Blancs, d'Épernay à Vertus, domaine d'élection du chardonnay?; la Côte des Bar, dans l'Aube, principalement plantée en pinot noir. Le terroir bénéficie d'un socle crayeux dont la perméabilité et la richesse en principes minéraux apportent de la finesse aux vins, un sous-sol qui a permis en outre le creusement de caves souterraines favorables au bon vieillissement des champagnes. Par ailleurs, si le gel rend difficile la régularité de la production – la Champagne est située à la limite septentrionale de la culture de la vigne –, les écarts climatiques sont tempérés par la présence de massifs forestiers qui équilibrent la douceur atlantique et la rigueur continentales. Et l'absence d'excès de chaleur est un autre atout pour la finesse des vins.

Quelques vins coups de coeur du Guide Hachette des Vins dans la région Champagne

Champagne et ses appellations

Champagne
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Acide présent à l'état naturel dans beaucoup de vins et qui se transforme en acide lactique par la fermentation malolactique.