Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

LE GLOSSAIRE

La vigne, de l'espère vinis vitifera, aux origines du vin, comprend de nombreuses variétés que l'on appelle cépages. Dans chaque région, les plants les plus adaptés aux caractéristiques des sols et climats locaux ont été sélectionnés par l'homme pour obtenir les meilleurs vins. Selon les vignobles ou les appellations, les vins peuvent être le produit d'un seul cépage ou d'un assemblage de plusieurs variétés choisies pour leurs qualités complémentaires. L'ampélographie est la science qui s'applique à à étudier et à décrire les propriétés et caractères des quelques 10 000 cépages du monde, dont une infime partie est cultivée par les hommes pour élaborer du vin.

A B C D E F G H I J L M N O P R S T U V
Voir savagnin.
Vin liquoreux obtenu grâce à un passerillage après récolte de grappes de raisins déposées sur des claies ou suspendues dans des locaux bien aérés.
Synonyme d'odeur avec, en plus, une connotation laudative.
Dessèchement du raisin à l’air s’accompagnant d’un enrichissement en sucre. Les baies passerillées (ou flétries) donnent des vins liquoreux.
Se dit d'un vin dégageant de petites bulles de gaz carbonique.
Phénomène se traduisant par la perception de certains caractères du vin (saveur, arômes) après que celui-ci a été avalé. Une bonne persistance est un signe positif.
Désigne un vin légèrement effervescent dont la pression du gaz carbonique est moins forte que dans que les autres vins mousseux.
Cépage blanc cultivé dans les Pyrénées-Atlantiques, où il fait notamment la renommée des jurançon moelleux, assemblé ou non avec d'autres cépages locaux comme le gros manseng et le courbu. Les vins, même moelleux, présentent une pointe d'acidité agréable et le cépage apporte de belles notes de fruits mûrs (pêche, agrumes), de fruits exotiques et d'épices. Le petit manseng entre aussi dans l'encépagement d'autres AOC du piémont pyrénéen (béarn, irouléguy, pacherenc-du-vic-bilh, saint-mont).
Cépage blanc de Champagne dont les vins, nerveux et fruités, prennent facilement la mousse. Il est devenu confidentiel.
Cépage noir du Bordelais pouvant entrer en petite quantité dans l'assemblage des AOC girondines, notamment en Médoc, en complément des cabernets et du merlot. Il fournit un vin de qualité, coloré, tannique et élégant tout à la fois.
Ancien cépage blanc du Valais (Suisse), qui donne des vins réputés et aptes à la garde. Vineux et soutenus par une forte vivacité, ceux-ci expriment une fine touche salée, signature de cette variété. Les vins de petite arvine peuvent être secs, tendres ou provenir de raisins flétris issus de vendanges tardives. Syn. : arvine.
Puceron qui, entre 1860 et 1880, ravagea le vignoble français en provoquant la mort des racines par sa piqûre.
Cépage blanc très rare qui fait partie de l'encépagement du châteauneuf-du-pape.
Voir piquepoul.
Nom du fût utilisé en Bourgogne (capacité de 228 litres).
Se dit d'un arôme qui évoque l'odeur du silex venant de produire des étincelles.
Au cours de la vinification des vins rouges, opération consistant à enfoncer dans le moût du raisin le chapeau (voir ce mot) constitué par les parties solides du raisin, ce qui favorise une extraction des composants du raisin. Voir aussi : extraction, remontage.
Cépage noir de la vallée de la Loire, produisant des vins peu colorés, jadis appréciés des rois de France et d'Angleterre. Il a régressé au profit du cabernet franc, mais entre encore dans l'assemblage de certains rouges et rosés de la Touraine et de l'Anjou. C'est le cépage principal des vins rouges et rosés en AOC coteaux-du-loir et coteaux-du-vendômois (et même le cépage exclusif du gris du Vendômois, typique par son fruité vif et poivré).
Voir chenin blanc.
Voir fer servadou.
Variation blanche du pinot noir, ce cépage donne des vins secs caractérisés par une acidité modérée, des arômes de fleurs et de fruits blancs. En France, il est essentiellement cultivé en Alsace où il est vinifié seul ou en assemblage avec l'auxerrois. Il fournit également des vins de base pour l'élaboration des crémants-d'alsace.
Cépage aux baies gris-rose qui est une variation grise du pinot noir. Il est cultivé en Alsace, en Allemagne, en Suisse, en Italie du nord et en Europe orientale. D'une belle couleur jaune doré, ses vins possèdent beaucoup de corps, une certaine rondeur et des arômes caractéristiques de fruits jaunes, de fruits secs, de miel, de fumé, de sous-bois. On en tire aussi bien des vins secs que des vins moelleux (alsace vendanges tardives) et liquoreux (alsace sélection de grains nobles). On le trouve également dans la région nantaise (coteaux-d'ancenis) sous le nom de malvoisie.
Cultivé au XIXe siècle dans tous les vignobles septentrionaux, ce cépage noir a largement régressé depuis. Très présent dans la vallée de la Marne, il constitue un tiers de l'encépagement en Champagne, aux côtés du pinot noir et du chardonnay avec lesquels il est souvent assemblé. Il apporte aux champagnes de la rondeur et des arômes de fruits rouges et jaunes. Le pinot meunier est aussi le cépage dominant des vins rouges et rosés en AOC orléans et du rare touraine-noble-joué, un vin gris. Syn. : meunier.
Cépage noir à l'origine des grands vins rouges de Bourgogne (chambertin, romanée-conti, clos-de-vougeot, corton, pommard...). Peu productif mais hautement qualitatif, il fournit des vins d'une belle couleur quoique peu intense. Leur bouquet de griotte et de petits fruits rouges et noirs évolue avec le temps vers la cerise à l'eau-de-vie, le gibier et le cuir. Sa maturation précoce permet au pinot noir de produire des vins d'une grande finesse dans les régions septentrionales alors qu'il réussit moins dans les secteurs chauds. Il s'est répandu en Alsace, en Champagne et dans la vallée de la Loire (surtout en amont de Blois), en Allemagne, en Suisse et dans d'autres pays voisins. Plus récemment, il a été acclimaté avec succès dans des régions fraîches du Nouveau Monde (Oregon, Nouvelle-Zélande...). En Bourgogne, le pinot noir est le cépage presque exclusif des vins rouges ; il ne concède une petite place à d'autres variétés que dans certaines AOC régionales. Il exprime une multitude de nuances selon le terroir où il est planté. En Champagne, il constitue près de 40 % de l'encépagement et entre dans de nombreux assemblages, aux côtés du chardonnay et parfois du pinot meunier.
Qualificatif d'un vin atteint d'acescence, maladie se traduisant par une odeur aigre prononcée.
Cépage languedocien existant en noir, en blanc et en gris. Il fait aussi partie (en rouge) de l'encépagement des châteauneuf-du-pape, côtes-du-rhône et autres AOC voisines, ainsi que des palette (Provence). Le vin de piquepoul noir, chaleureux, assez vif, floral, utilisé en assemblage à titre accessoire, est en régression. Le piquepoul blanc, qui entre dans l'encépagement d'appellations languedociennes, est surtout connu en AOC languedoc Picpoul-de-Pinet, car il y est vinifié seul. C'est un vin nerveux aux arômes floraux. Syn. : picpoul.
Synonyme d'acescence.
Se dit d’un vin déséquilibré, trop faible en alcool.
Se dit d’un vin ayant des qualités d’ampleur, et qui donne en bouche une sensation de plénitude.
Voir poulsard.
Se dit d’un vin déséquilibré, pâteux, sirupeux, dont la trop grande richesse en sucres donne une impression de lourdeur.
Cépage noir cultivé dans le Jura et le Bugey. Même vinifié en rouge, il fournit un vin clairet presque rosé, peu tannique, frais et fruité. Seul ou associé au trousseau et au pinot noir, il constitue les vins arbois et les côtes-du-jura rouges. Vinifié en blanc dans l'appellation l'étoile (avec le gamay et le savagnin), il apporte de la rondeur en bouche et une finesse aromatique. Il peut aussi entrer dans la composition des vins de paille et du macvin de la même région. Syn. : ploussard.
Nom donné à l’action du Botrytis cinerea sous certaines conditions atmosphériques (matinées brumeuses et journées ensoleillées) et grâce à laquelle les baies de raisin se concentrent en sucres, permettant d’élaborer des vins blancs liquoreux.
Dans la vinification en rouge, vin tiré des marcs par pressurage après le décuvage. Voir goutte (vin de).
Opération consistant à presser le marc de raisin pour en extraire le jus ou le vin.
Achat fait peu après la récolte et avant que le vin soit consommable.
Vin élaboré pour être bu très jeune, mis en bouteille et commercialisé très peu de temps après la fermentation (environ deux mois). Syn. : nouveau.
Nom donné à la deuxième fermentation alcoolique que subissent les vins mousseux. Elle donne lieu à un dégagement de gaz carbonique dans la bouteille.
Caractère d'un vin qui est à la fois plein, corsé, généreux et d'un riche bouquet.
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Voir piquepoul.