Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

RUINART

Guide 2008
Vin cité
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
En 1728, un arrêté royal autorise le transport du vin en bouteilles. Un texte décisif qui permet le commerce du champagne. Nicolas Ruinart, négociant en drap, saisit aussitôt l'occasion pour lancer en 1729 son commerce de vin – si fructueux qu'il peut consacrer à ce produit toute son activité dès 1735. Les vins de la doyenne des maisons de champagne vieillissent dans des crayères classées Monument historique. Ce brut rosé assemble la récolte de 2000 et 20 % de vins de réserve de 1999 et 1998: 45  % de chardonnay de la Côte des Blancs et 55 % de pinot noir de la Montagne de Reims. Des bulles fines et persistantes montent dans sa robe saumoné clair. Le nez, minéral puis floral, allie la puissance et la finesse. La bouche, qui révèle un dosage sensible, finit sur une touche d'amertume. (NM)
IDENTITÉ DU VIN :
Ruinart
RÉGION :
Champagne
GARDE :
-
PRODUCTION :
ÉLEVAGE :
En cuve
TEMPÉRATURE :
08 °C
PROFIL AOC :
COULEURS :
blanc effervescent, rosé effervescent
VOIR LA FICHE APPELLATION

D'autres vins de l'appellation Champagne ?


Achetez vos vins de Champagne au meilleur prix en vous inscrivant gratuitement et sans engagement aux ventes privées de Vins de Champagne du site : 1jour1vin.com

LE PRODUCTEUR

RUINART
4, rue des Crayères
51100 Reims
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 3 26 77 51 51
F: +33 3 26 82 88 43
@: aaubry@ruinart.com

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : Ruinart, se déguste en accords avec les mets suivants :

RECETTES EN ACCORD AVEC CE VIN

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.