Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

MARYLÈNE ET PHILIPPE SORIN
Côtes d'Auxerre 2004

Guide 2007
Vin très réussi
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
La dilligence de Casanova y changea de chevaux en juin 1750. De retour de l'île d'Elbe, Napoléon y fit étape. Et Alexandre Dumas, coupable peut-être de toutes ces anecdotes, y prenait ses aises. Il est vrai qu'il s'agissait alors d'un relais de poste. Et le vin, aujourd'hui? Le Côtes d'Auxerre blanc 2004 pâle et limpide, est discret au premier chapitre, pas trop long au second. S'imposent ensuite une bonne minéralité, un côté floral sympathique, typé et destiné à un fromage. Il est cité. Quant à ce rosé, bien pourvu en couleur, il ne résiste pas à l'appel de la groseille.
IDENTITÉ DU VIN :
Marylène et philippe sorin
GARDE :
-
PRODUCTION :
2000
ÉLEVAGE :
En cuve
TEMPÉRATURE :
10 à 12 °C
PROFIL AOC :
COULEURS :
blanc tranquille, rosé tranquille, rouge tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

D'autres vins de l'appellation Bourgogne ?


Achetez vos vins de Bourgogne au meilleur prix en vous inscrivant gratuitement et sans engagement aux ventes privées de Vins de Bourgogne du site : 1jour1vin.com

LE PRODUCTEUR

PHILIPPE SORIN
12, rue de Paris
89530 Saint-Bris-le-Vineux
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 3 86 53 60 76
F: 03 86 53 60 76
@: romain@maitre2poste.fr

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : Marylène et philippe sorin, se déguste en accords avec les mets suivants :

RECETTES EN ACCORD AVEC CE VIN

Note :
4 pers
Difficulté : -
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc d'origine charentaise, le colombard a perdu du terrain au profit de l'ugni blanc mais reste encore utilisé pour l'élaboration des vins destinés au cognac et à l'armagnac, eaux-de-vie auxquelles il apporte un caractère fruité. Il entre dans la composition du pineau-des-charentes et du floc-de-gascogne, et sert aussi d'appoint dans certaines AOC bordelaises de blancs secs (bordeaux, côtes-de-blaye, entre-deux-mers...). Il est vinifié seul ou en assemblage pour produire certains vins de pays aromatiques (côtes-de-gascogne notamment).