Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

LE PRIEURÉ DE SAINT-CÉOLS
Cuvée des Bénédictins Élevé en fût de chêne 2006

Guide 2009
Vin très réussi
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
Un ancien prieuré des Bénédictins qui dépendait de l'abbaye de la Charité-sur-Loire donne son nom à ce vin. La robe est d'une couleur pourpre intense et profond. Au nez, les parfums sont dominés par la vanille et la torréfaction, mais le fruité reste présent en filigrane, attendant de prendre le dessus. Ronde en attaque, affichant gras et suavité, la bouche dévoile des tanins encore un peu sévères et finit sur une pointe d'amertume. Un menetou-salon qui a de la mâche et qu'on pourra apprécier à son apogée d'ici cinq à huit ans, sur un gigot d'agneau par exemple. Cité, le blanc 2007 Le Prieuré de Saint-Céols (5 à 8 €) se distingue par sa finesse aromatique.
IDENTITÉ DU VIN :
Le prieuré de saint-céols
GARDE :
-
PRODUCTION :
4000
ÉLEVAGE :
En fût
TEMPÉRATURE :
14 °C
PROFIL AOC :
COULEURS :
blanc tranquille, rosé tranquille, rouge tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

D'autres vins de l'appellation Menetou-Salon ?


Achetez vos vins de Menetou-Salon au meilleur prix en vous inscrivant gratuitement et sans engagement aux ventes privées de Vins de Loire du site : 1jour1vin.com

LE PRODUCTEUR

PIERRE JACOLIN
Le Prieuré de Saint-Céols
18220 Saint-Céols
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 2 48 64 40 75
F: +33 2 48 64 41 15
@: domaine.jacolin@gmail.com

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : Le prieuré de saint-céols, se déguste en accords avec les mets suivants :
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Se dit d’un vin présentant une note aromatique évoquant les roches (dans les blancs : silex, craie, note saline, voire pétrole dans certains rieslings évolués ; dans les rouges : graphite, schiste chauffé au soleil…). Cette série aromatique est souvent associée à des sensations de vivacité. La minéralité pourrait être un effet du terroir (exemple : touches de pierre à fusil des vins de Loire issus de sauvignon planté sur argiles à silex).