Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

JOLIET PÈRE ET FILS
Clos de la Perrière Monopole 2005 • 1er cru

Guide 2008
Vin remarquable
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
L'un des deux meilleurs vins de la dégustation. On sait qu'historiquement, le Clos de la Perrière aurait pu être inscrit sur la liste des grands crus. Lorsque la famille Joliet, propriétaire et exploitante depuis 1853, écrit que le domaine a été fondé par Cîteaux en 1142, le manoir et la cave en font foi. Changement de politique en 2004: Philippe Charlopin est appelé comme consultant. Les prix se sont envolés, la qualité aussi. Robe noire, kirsch et eucalyptus, concentration, longueur et harmonie. Leur 2005 est déjà prêt à boire. Que demander de plus? Le Perrière 2004 blanc (+ de 76 €) – le clos est bicolore – obtient une citation pour ses notes citronnées et briochées et pour son boisé fondu.
IDENTITÉ DU VIN :
Joliet père et fils
RÉGION :
Bourgogne
SOUS-REGION :
La Côte de Nuits
GARDE :
-
PRODUCTION :
15000
ÉLEVAGE :
En cuve et en fût
TEMPÉRATURE :
14 à 16 °C
PROFIL AOC :
COULEURS :
blanc tranquille, rouge tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

D'autres vins de l'appellation Fixin ?


Achetez vos vins de Fixin au meilleur prix en vous inscrivant gratuitement et sans engagement aux ventes privées de Vins de Bourgogne du site : 1jour1vin.com

LE PRODUCTEUR

JOLIET PÈRE ET FILS
manoir de la Perrière
21220 Fixin
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 3 80 52 47 85
@: benigne@wanadoo.fr

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc à la base d'eaux-de-vie de grande qualité (cognac, armagnac), mais qui a largement régressé pour céder la place à l'ugni blanc après la crise phylloxérique. Il donne des vins légers en alcool et d'une bonne vivacité dans l'appellation gros-plant-du-pays-nantais. Syn. : gros plant.