Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

JEAN-LOUIS MOISSENET-BONNARD
Les Petits Noizons 2008

Guide 2011
Vin cité
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
Cet habitué du Guide est fidèle au rendez-vous. Avec ces Petits Noizons, un lieu-dit situé au-dessus des 1ers crus, autrefois planté de "petits noisetiers", il signe un joli 2008 rouge profond, au nez de fruits noirs agrémenté de notes boisées. Il y a de la mâche et du fruit (cerise) dans ce vin bien structuré mais encore marqué par le fût, qui s'affinera dans les trois ans à venir. On envisagera un séjour en cave équivalent pour le 1er cru Les Charmots 2008 (23 à 30 €), long et charpenté, mais lui aussi encore sous influence boisée. Même note.
IDENTITÉ DU VIN :
Jean-louis moissenet-bonnard
RÉGION :
Bourgogne
SOUS-REGION :
La Côte de Beaune
GARDE :
-
PRODUCTION :
1500
ÉLEVAGE :
En fût
TEMPÉRATURE :
14 à 15 °C
PROFIL AOC :
COULEUR :
rouge tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

D'autres vins de l'appellation Pommard ?


Achetez vos vins de Pommard au meilleur prix en vous inscrivant gratuitement et sans engagement aux ventes privées de Vins de Bourgogne du site : 1jour1vin.com

LE PRODUCTEUR

JEAN-LOUIS MOISSENET-BONNARD
4, rue des Jardins
21630 Pommard
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 3 80 24 62 34
F: +33 3 80 22 30 04
@: emmanuelle-sophie@moissenet-bonnard.com

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : Jean-louis moissenet-bonnard, se déguste en accords avec les mets suivants :

RECETTES EN ACCORD AVEC CE VIN

Note :
6 pers
Difficulté : -
Note :
10 pers
Difficulté : -
Note :
10 pers
Difficulté : -
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir d'origine bordelaise donnant des vins de belle qualité, à la robe profonde et à la bouche ronde et ample. Jadis très cultivée en Médoc, la carmenère a fortement régressé à cause de rendements faibles. On n'en trouve plus que quelques hectares en Gironde alors qu'elle est devenue une des variétés vedettes du Chili.