Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

J. PAINTURAUD
Vieux

Guide 2010
Vin cité
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
Tout dans ce produit évoque la douzaine d'années passée en fût de chêne. Savamment orchestré par Jacques Painturaud, maître de chai sympathique et fin connaisseur, l'élevage de ce vieux pineau a été mené dans les règles de l'art. La robe est vieil or soutenu à reflets orangés; le nez très évolué développe des notes confites et un rancio fin et fondu. Grasse et ronde, l'attaque se pare de riches saveurs de mandarine confite. Le bois s'exprime de nouveau en finale par des saveurs vanillées. Ni le côté acidulé, ni la pointe de chaleur apportée par l'eau-de-vie n'altèrent l'équilibre d'ensemble.
IDENTITÉ DU VIN :
J. painturaud
RÉGION :
Poitou-Charentes
GARDE :
-
PRODUCTION :
3500
ÉLEVAGE :
En fût
TEMPÉRATURE :
05 à 06 °C
PROFIL AOC :
COULEURS :
blanc tranquille, rosé tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

LE PRODUCTEUR

SARL J. PAINTURAUD
3, rue Pierre-Gourry
16130 Segonzac
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 5 45 83 40 24
F: +33 9 81 29 68 19
@: contact@cognac-painturaud.com

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : J. painturaud, se déguste en accords avec les mets suivants :

RECETTES EN ACCORD AVEC CE VIN

Note :
16 pers
Difficulté : -
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.