Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

GUILLON-PAINTURAUD
Extra-vieux

Guide 2005
Vin remarquable
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
Exploitant un vignoble créé en 1610, la famille Guillon-Painturaud est régulièrement citée dans le Guide. Le vignoble, situé au coeur de la Grande Champagne de Cognac sur des coteaux argilo-calcaires et crayeux, est cultivé de façon traditionnelle avec grand soin. Dans sa belle robe rose cuivré légèrement tuilé, on découvre un nez intense de fruits exotiques et de rancio élégant. L'attaque est ample, franche, complexe en bouche. Le rancio est toujours présent accompagné de notes de vanille et de pruneau. Très longue, la remarquable finale aromatique se montre digne d'un merveilleux pineau.
IDENTITÉ DU VIN :
Guillon-painturaud
RÉGION :
Poitou-Charentes
GARDE :
-
PRODUCTION :
1000
ÉLEVAGE :
En fût
TEMPÉRATURE :
05 à 06 °C
PROFIL AOC :
COULEURS :
blanc tranquille, rosé tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

LE PRODUCTEUR

GUILLON-PAINTURAUD
7, rue du Coteau Biard
16130 Segonzac
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 5 45 83 41 95
F: +33 5 45 83 34 42
@: info@guillon-painturaud.com

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : Guillon-painturaud, se déguste en accords avec les mets suivants :

RECETTES EN ACCORD AVEC CE VIN

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.