Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

CHARLES MULLER ET FILS
Steinacker de Traenheim 2003

Guide 2006
Vin cité
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
Dans le village de Traenheim, au nord de la route des Vins, on cultive la vigne depuis le VIIIes. Aujourd'hui, les vignerons y développent des techniques respectueuses de l'environnement et mettent en valeur des lieux-dits comme ce Steinacker aux sols marno-calcaires. Ce terroir a engendré un riesling au nez intense de fleurs blanches puis de citron. Un peu souple à l'attaque, il s'exprime au palais par un croquant bien typé. (Sucres résiduels: 6 g/l.)
IDENTITÉ DU VIN :
Charles muller et fils
RÉGION :
Alsace
GARDE :
-
PRODUCTION :
3500
ÉLEVAGE :
En fût
TEMPÉRATURE :
08 à 10 °C
PROFIL AOC :
COULEUR :
blanc tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

D'autres vins de Alsace ?


Achetez vos vins de Alsace au meilleur prix en vous inscrivant gratuitement et sans engagement aux ventes privées de Vins du site : 1jour1vin.com

LE PRODUCTEUR

CHARLES MULLER ET FILS
43, impasse de la Fontaine
67310 Traenheim
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 3 88 50 38 04
F: 03 88 50 58 54
@: earlcharlesmuller@hotmail.fr

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : Charles muller et fils, se déguste en accords avec les mets suivants :
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.