Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

CAVES DU PÈRE AUGUSTE
Gamay 2005

Guide 2007
Vin très réussi
Notes utilisateurs : - 0 avis
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
DU GUIDE HACHETTE DES VINS
Le père Auguste n'est pas une figure publicitaire. À la fin du XIXes., il a creusé dans le roc les caves de la propriété et c'est le trisaïeul d'Alain, de Joël et de leur soeur Christine, responsables actuels de ce domaine tout proche de Chenonceaux. Le trio signe un gamay qui s'impose par sa finale veloutée et sa structure vigoureuse. Le nez discret esquisse des touches de fruits mûrs, l'attaque fraîche introduit une bouche assez charpentée. Cette bouteille sera épanouie dès cette année. Assemblage de cabernet (70 %) et de grolleau, le rosé 2005, pâle de couleur, fruité sur la framboise, sec, rond et frais, est cité.
IDENTITÉ DU VIN :
Caves du père auguste
RÉGION :
Vallée de la Loire et Centre
SOUS-REGION :
La Touraine
GARDE :
-
PRODUCTION :
18000
ÉLEVAGE :
En cuve
TEMPÉRATURE :
12 à 14 °C
PROFIL AOC :
COULEURS :
blanc effervescent, blanc tranquille, rosé effervescent, rosé tranquille, rouge tranquille
VOIR LA FICHE APPELLATION

D'autres vins de l'appellation Touraine ?


Achetez vos vins de Touraine au meilleur prix en vous inscrivant gratuitement et sans engagement aux ventes privées de Vins de Loire du site : 1jour1vin.com

LE PRODUCTEUR

CAVES DU PÈRE AUGUSTE
14, rue des Caves
37150 Civray-de-Touraine
France

AFFICHER LES COORDONNÉES T: +33 2 47 23 93 04
F: +33 2 47 23 99 58
@: contact@pereauguste.com

VOIR LA FICHE PRODUCTEUR

CATEGORIES DE PLATS EN ACCORD AVEC CE VIN

Le vin : Caves du père auguste, se déguste en accords avec les mets suivants :
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.