Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Les différentes bouteilles de vins et leur forme

Publié le 04-05-2015
De nouveaux conditionnements apparaissent pour les vins. Mais le conditionnement le plus répandu, et celui que l'on privilégie lorsque l’on souhaite acquérir du vin pour qu’il se bonifie en cave, reste la bouteille traditionnelle, en verre lourd et souvent teinté, dont la forme varie fréquemment selon les régions. Peut-on reconnaître la provenance régionale d'un vin selon sa bouteille ? Pourquoi la couleur des bouteilles varie-t-elle autant d'un style de vin à un autre ? Comment appelle-t-on les bouteilles de vins de grande contenance ? Les réponses ici.

L’achat de vins en bouteilles : des couleurs et des formes variables en fonction des vins et des régions

Le poids, la couleur et la forme de la bouteille de vins donnent une première indication – certes imprécise et incertaine – sur le style de vin, sa destination, voire son origine.

Une bouteille en verre pour les vins de qualité !

À l’instar des Australiens qui lancent du vin en canette alu, on voit apparaître des côtes-du-rhône, bordeaux ou autre beaujolais (nouveau) en bouteilles PET, et du vin de pays en Tetrapak. En France, malgré les progrès du bib (bag-in-box), la bouteille de verre reprend ses droits dans l’univers des vins de qualité et a fortiori de garde. Non seulement parce que les vertus de ces nouveaux matériaux restent à prouver pour la conservation, mais aussi parce que la dégustation festive des vins de qualité est associée à un certain cérémonial – ne serait-ce que le bruit du bouchon à l’ouverture.

Le poids de la bouteille, fonction de la garde des vins

Les bouteilles destinées aux vins de garde, qui s’empileront dans des casiers, doivent être plus lourdes, et plus encore celles qui contiennent des vins effervescents : elles auront à supporter la pression du gaz carbonique.

Des couleurs variables, selon la garde et les impératifs commerciaux

Les couleurs des bouteilles de vins vont du verre incolore au brun fumé, en passant par le vert bouteille ou feuille morte.

Les bouteilles incolores, qui laissent voir la robe du vin, enveloppent souvent des vins à boire jeunes, vins blancs, vins rouges primeurs ou bien ces rosés dont la teinte contribue à l’agrément, et dont il est important de laisser voir la robe. Les bouteilles incolores contiennent parfois des vins de garde liquoreux : leur délicate robe couleur or est aussi un argument de vente ; plus rarement, elles enveloppent des champagnes : on s’empressera de mettre ces flacons en cave. La lumière a un effet aussi rapide que néfaste sur l’évolution des vins, en particulier des vins effervescents – dont les cuvées prestige sont d’ailleurs souvent vendues en coffrets.

Les vins rouges et blancs secs de garde sont embouteillés dans des flacons de verre teinté qui font dans une certaine mesure écran aux rayons ultraviolets. D’autres couleurs ? On voit apparaître des verres bleus. Une mode récente qui concerne rarement des bouteilles de garde.

La forme de la bouteille, liée à la région d'origine du vin

Certaines formes de bouteilles de vins sont réglementées, comme la flûte, bouteille allongée réservée aux vins d’Alsace ( voir photo), ou le clavelin pour les vins jaunes jurassiens. Dans la plupart des cas, le respect des formes régionales est une question de tradition. La bouteille bordelaise, aux épaules larges destinées à retenir les tanins, est utilisée aussi pour les vins du Sud-Ouest et du Languedoc-Roussillon ; la bouteille bourguignonne aux épaules tombantes s’est répandue dans le Beaujolais, la vallée du Rhône et à Sancerre. La Loire préfère les bouteilles élancées. Des formes nouvelles se répandent, et le producteur peut mettre sa touche personnelle dans le conditionnement.

Les bouteilles de grande contenance et leurs noms

La contenance traditionnelle de la bouteille de vins est de 75 cl. La demi-bouteille, également appelée fillette, propose une contenance de 37.5 cl. Mais qu'en est-il des grands formats? Si le magnum, équivalent à deux bouteilles de vins (1,5l) est un format qui reste connu, d'autres formats plus confidentiels et de plus grande contenance existent également. Pour rendre les choses un peu moins simples, ces grandes contenances ne recouvrent pas les mêmes réalités en Bordeaux et en Champagne. Petit rappel des différents formats de grande contenance et de leur nom, en Bordelais et en Champagne. 

NOM DE LA BOUTEILLE

EN CHAMPAGNE

EN BORDELAIS

Magnum

2 bouteilles (1,5 l)

2 bouteilles (1,5 l)

Double magnum

 

4 bouteilles (3 l)

Jéroboam

4 bouteilles (3 l)

6 bouteilles (4,5 l)

Mathusalem

8 bouteilles (6 l)

12 bouteilles (9 l)

Salmanazar

12 bouteilles (9 l)

 

Balthazar

16 bouteilles (12 l)

 

Nabuchodonosor

20 bouteilles (15 l)

20 bouteilles (15 l)

 

 

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Méthode d’élevage pratiquée en Andalousie pour certains xérès, et qui vise à assembler en continu vins anciens et vins plus jeunes. Elle consiste à empiler plusieurs étages de barriques ; celles situées au niveau du sol (solera) contiennent les vins les plus âgés, les plus jeunes étant entreposés dans les barriques de l’étage supérieur. On prélève dans les tonneaux du niveau inférieur le vin à mettre en bouteille, qui est remplacé par du vin plus jeune de l’étage supérieur, et ainsi de suite.